Spielberg et King se réfugient sous le dôme

22-11-2009 - 10:00 - Par

Dome

Le Roi d’Hollywood et le Prince de l’Horreur s’associent pour créer une mini-série adaptée du dernier roman en date de l’auteur. Miam !

SpielbergSi vous avez aimé LES SIMPSON, LE FILM, vous vous souvenez avec délectation d’un des points centraux de l’intrigue du film : Springfield se retrouvait recouverte d’un dôme l’isolant du reste du monde. Il semblerait que Stephen King ait aimé l’idée puisque c’est exactement le pitch de son nouveau roman, UNDER THE DOME, dont Steven Spielberg vient d’acheter les droits d’adaptation télé via Dreamworks TV. Une fois encore situé dans le Maine, Etat de naissance de King et lieu de l’action de nombreuses de ses œuvres, UNDER THE DOME conte comment la petite ville de Chester’s Mill se voit enserrée par une mystérieuse cloche translucide. Pour la population, c’est le début de la survie, d’autant qu’un politicien local corrompu, Big Jim Rennie, voit là la parfaite opportunité pour régner. Mais bientôt, la résistance s’organise autour d’un vétéran de la guerre en Irak, d’une journaliste et d’un jeune skater de 13 ans surnommé le «Roi des Geeks». Considéré comme le retour en forme de King, UNDER THE DOME a été décrit comme un récit «épique, un véritable tour de force» par Guillermo Del Toro. Aujourd’hui, reste à savoir ce que Spielberg et King, qui officieront comme producteurs exécutifs de la mini-série, Kingpréparent. Qui comme showrunner, auteurs, réalisateurs ? A Cinemateaser, on militerait bien pour voir les têtes pensantes de LOST Damon Lindelof et Carlton Cuse se charger de la chose, avec à la réalisation un des meilleurs faiseurs d’X-FILES, David Nutter. Quant au diffuseur, si Dreamworks TV pencherait selon Variety pour une chaine du câble premium, ni HBO ni Showtime n’ont pour le moment remporté le morceau. C’est que Spielberg entretient des relations avancées avec chacune d’elles : avec la première, il a créé BAND OF BROTHERS et la très attendue THE PACIFIC (diffusion mars 2010), tandis qu’il produit pour la deuxième THE UNITED STATES OF TARA. À moins que le mogul ne surprenne tout le monde et penche pour AMC, maison mère des bijoux MAD MEN et BREAKING BAD.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.