Vincent Chase, vraie star de cinéma ?

04-12-2009 - 10:45 - Par

EntourageBandeau

Selon son producteur exécutif Mark Wahlberg, la série Entourage pourrait dans les prochaines années être adaptée au cinéma.

WahlbergVisiblement, les 415 millions de dollars amassés par SEX AND THE CITY donnent des idées à Mark Wahlberg et à la chaîne HBO. Dans une interview accordée à Roger Friedman du site Showbiz411, l’acteur nommé aux Oscars pour LES INFILTRÉS a révélé que la série qu’il produit, ENTOURAGE, pourrait n’avoir plus que deux saisons à vivre sur l’antenne d’HBO (ce qui la mènerait à huit saisons, la septième étant prévue pour l’été 2010) avant de continuer sur grand écran. Ce à quoi un porte-parole d’HBO a répondu au Hollywood Reporter : «Ce n’est pas impossible. Mais en ce moment, les créateurs de la série se concentrent sur la nouvelle saison». On ne peut pas faire plus langue de bois.

EntouragePosterLa grande question que se posent désormais les fans est la suivante : comment porter sur grand écran une série aussi volatile et futile qu’ENTOURAGE ? Après tout, la série, qui suit le quotidien d’une star de cinéma (Vincent Chase, campé par Adrian Grenier) et de ses amis (de son agent à son manager en passant par son frère, acteur raté), ne brille pas tant par sa narration et ses enjeux dramatiques que par sa capacité à rendre le public accro avec une sérialisation poussée à l’extrême et une ambiance aussi cool que fraîche. Sur une saison de 12 épisodes (soit environ 6 heures), d’accord, mais sur un film de 90 minutes, ENTOURAGE risque bien de ne pas avoir grand intérêt, surtout quand on se base sur le peu d’enjeu que comporte un seul épisode de 25 minutes de la série.

DamonEntourageReste qu’ENTOURAGE, qui a terminé sa sixième saison cet automne sur HBO, demeure l’une des séries les plus enthousiasmantes actuellement, tant pour le jeu débridé de ses acteurs (et particulièrement Jeremy Piven dans celui de l’agent Ari Gold) que pour l’observation ironique et sarcastique des coulisses d’Hollywood. De nombreux guests star ont ainsi participé à la série dont, entre quelques très nombreux autres, Martin Scorsese, James Cameron, Gus Van Sant ou Matt Damon. Ce que l’on pourrait envisager de plus fun serait sans conteste un diptyque : imaginons un vrai film (thriller ou SF etc) avec Adrian Grenier / Vincent Chase en vedette, et une adaptation d’ENTOURAGE faisant office de faux making of à ce vrai film. Mais c’est sans doute trop en demander…

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.