Peter Jackson a la fureur du dragon

07-12-2009 - 16:20 - Par

JacksonBandeau

Le cinéaste kiwi, en pleine promo de THE LOVELY BONES, a lâché quelques infos sur son possible prochain projet : une adaptation de la série de romans «Téméraire». Ou comment les guerres napoléoniennes se voient infestées de… dragons. Carrément.

TemeraireOn le savait depuis quelques mois : Peter Jackson envisage sérieusement de porter à l’écran les romans de la série «Téméraire» écrite par Naomi Novik, et qui comporte déjà cinq tomes (quatre en français). Elle y met en scène les aventures du capitaine anglais Will Laurence et de son dragon, lors des guerres napoléoniennes. Lors d’une interview avec le site américain Ain’t It Cool News, le cinéaste s’est épanché sur ses projets quant à cette adaptation, tout en précisant qu’aucun deal n’avait été signé… Une chose est sûre : Jackson compte bien faire avancer la chose courant 2010, sans pour autant savoir sous quelle forme. «Naomi m’a dit qu’il y aurait 9 tomes. Je ne vois pas l’intérêt qu’il y aurait à adapter chaque volet l’un après l’autre. Si bien que je pencherais plus pour une mini-série, sachant que les romans fonctionnent vraiment comme une saga au long cours (…) Je ne me vois pas réaliser un premier film très cher et en faire un second si c’est un succès et ensuite devoir m’arrêter en cours de route si échec il y a» a avoué Jackson. Mais la question est selon lui : «Y a-t-il quelqu’un prêt à m’offrir le budget ? Même si l’on pense forcément à HBO, à leurs projets comme BAND OF BROTHERS, le marché télé a évolué et je me demande vraiment si quelqu’un nous permettra de tourner ça sous la forme d’une série en 6, 7 ou 8 parties, où nous aurions toute liberté» a-t-il continué. «Nous avons en tout cas déjà commencé à bosser sur les designs des dragons et nous avons bien avancé quant au look global de la chose. Ce que je pense faire, c’est développer un traitement, épurer le récit et voir où ça mène». Si vous avez foi en Jackson, envoyez lui des amphèt’ pour Noël car le bonhomme est comme qui dirait chargé, entre la post-prod du premier TINTIN, la pré-prod du deuxième, l’écriture et la pré-prod de BILBON LE HOBBIT… Pas étonnant qu’en cinq ans le Kiwi le plus connu au monde ait perdu tant de poids. C’est que ça bouffe de la calorie de bosser.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.