Callas versus Callas

14-12-2009 - 09:00 - Par

CallasBandeau

The Guardian révèle que la Callas pourrait être l’objet de deux films concurrents dans les prochains mois.

De g. à d. Anne Hathaway, Penélope Cruz, Eva Mendes

De g. à d. Anne Hathaway, Penélope Cruz, Eva Mendes

Ce week-end, la boîte de production britannique Future Films (GOODBYE BAFANA) a annoncé la mise en production d’un long-métrage basé sur la biographie de la Callas par Alfonso Signorini «So Proud, So Fragile», autour de sa vie controversée et surtout de sa relation tumultueuse avec Aristote Onassis qui la transforma en la femme glamour que l’on connaît. Le producteur Stephen Margolis explique qu’«il y a une vraie fascination autour de ces œuvres biographiques au cinéma. Les gens connaissent le nom de Callas, mais ils ignorent ce qui la motivait. On espère que notre film sera aussi fascinant qu’AMADEUS ou LA MÔME.» Et pour preuve de sa foi totale en CALLAS, il aurait courtisé Penélope Cruz et Anne Hathaway pour incarner la grande voix. Du pain béni et un Oscar à moitié gagné pour l’actrice qui aura la chance de l’incarner. On opte pour l’Espagnole, dont l’air de ressemblance est non négligeable et qui se déferait ainsi du joug almodovarien (‘serait pas trop tôt). Le souci, c’est qu’un deuxième film autour du même thème a été révélé pendant l’été : GREEK FIRE, écrit par Julian Fellowes, oscarisé pour GOSFORD PARK. Le film est basé sur une biographie écrite par l’écrivain Nicholas Gage et se concentre encore une fois sur la relation entre Callas et Onassis, relation terminée quand l’homme d’affaire grec épousa Jackie Kennedy en 1968. Eva Mendes a déjà signé. Et ça, c’est le vrai atout de ce deuxième projet. Future Films, dont l’annonce sent donc le réchauffé, voudrait mettre le film rapidement en production, histoire de griller son concurrent.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.