News en vrac du 19 décembre 2009

19-12-2009 - 16:44 - Par

EnVracBandeau

Les brèves de comptoir font aussi le cinéma avec aujourd’hui Terry Gilliam fatigué, Steven Spielberg amoureux et les figures de style de Guy Ritchie.


CptnEoLe filon

Exit l’attraction CHÉRI, J’AI RÉTRÉCI LES GOSSES ! CAPTAIN EO, 17 minutes, dirigé par Francis Ford Coppola et produit par George Lucas, dans lequel Michael Jackson faisait quelques pas de danse en 3D, retourne à Disneyland. Le communiqué explique : «Son retour au Parc permet à un public nouveau de redécouvrir le film et à un autre de se plonger dans une nostalgie certaine en voyant une dernière fois la grande performance du King of Pop pour cette création originale». Maintenant, tu chiales.


GilliamNawak

Après avoir affirmé que Johnny Depp ne serait pas impliqué dans sa prochaine tentative pour porter à l’écran THE MAN WHO KILLED DON QUIXOTE (cause : overbooking), Terry Gilliam, qui apparemment souffre de surmenage, a expliqué à Paste que Johnny serait naturellement de la partie. Ça s’annonce bien.




WatchmenMoi, moi et mon avis

En parlant de Terry Gilliam, le réalisateur de BRAZIL qui avait longtemps développé l’adaptation de «Watchmen» au cinéma, a cru bon de donner son avis sur le film de Zack Snyder à Collider : « J’ai été impressionné par l’esthétique du film. Snyder a tout compris, ça ressemble vraiment au roman graphique. Mais finalement, c’était trop fidèle au matériau original. Ça aurait mérité un bon coup de pied au cul. (…) Son film commençait bien et puis après, t’avais envie de dire : «Allez… il se passe plus rien, là…» Mais techniquement, c’était du bon boulot».


LoboDémenti

Guy Ritchie devait adapter la bande dessinée de DC Comics «Lobo» pour la Warner et développer au cinéma les tribulation du biker-chasseur de prime de l’espace ? Ah ouais ? Ben, non. Il l’a expliqué à MTV : «Est-ce que c’est un fait que je ferai LOBO ? Ce qui est un fait, c’est que ce n’est pas un fait du tout». Jolie figure linguistique pour expliquer que la franchise SHERLOCK HOLMES reste sa priorité.



WatsonGuinness Book

Emma Watson, ou l’intello Hermione dans la saga HARRY POTTER, vient de rentrer dans le Guinness Book des records. La raison ? C’est l’actrice qui, dans les années 2000, a généré le plus d’argent au cinéma. 5,4 milliards de dollars environ. Ça n’en fait pas une star bankable pour autant, certes, mais elle est bien plus rentable que toutes les Angelina Jolie et les Jennifer Aniston qui trustent les grosses productions.



SpielbergFanboy

Steven Spielberg, qui avait été le seul pote de George Lucas à prévoir le succès de STAR WARS avant la sortie d’UN NOUVEL ESPOIR, a donné son avis d’expert sur AVATAR et n’a pas mâché ses mots. «La dernière fois que j’ai ressenti ça en sortant d’une salle, c’était pour STAR WARS. C’est le film de SF le plus incroyable depuis». Carrément. Rappelons juste que Cameron a vendu la licence de sa technologie à Spielberg et Jackson pour TINTIN. Sans vouloir être mauvais esprit, ceci explique peut-être cela.


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.