Geek story : le Black Spider-Man a été imaginé par un fan

23-12-2009 - 11:09 - Par

SpideyBandeau1

Voilà deux ans, un amateur de comics prétendait avoir créé le costume noir de Spidey, preuve à l’appui. Retour sur un conte de fées geek.

Mai 2007 : SPIDER-MAN 3 s’apprête à débarquer en salles. Au centre de l’intrigue, la symbiote qui donnera naissance à Venom mais qui avant, contamine Peter Parker et donne à Spider-Man des atours sombres, avec un costume noir faisant fantasmer bien des esprits geeks. Ce que l’on ne sait pas forcément, c’est que cette idée iconique est le fait d’un fan. C’est ce qu’a raconté à l’époque Randy Schueller sur le site Comic Book ressources. Il explique ainsi qu’au début des années 80, Marvel lance un concours auprès de ses lecteurs se sentant capables d’inventer histoires et designs. « Je pensais que cela serait cool si Spidey devait améliorer ses pouvoirs et son look, alors j’ai imaginé que Reed Richards (le leader des 4 Fantastiques, NDLR) lui confectionnait un costume usant de la même molécule instable dont les combinaisons des 4 Fantastiques sont faites. La molécule infiltrait alors les pores de Peter et lui permettait d’accroître ses pouvoirs et notamment celui de grimper aux parois verticales » raconte Randy. Mais le bonhomme, pas avare d’idées, faisait également intervenir La Guêpe pour designer le nouveau costume de Spidey. « Je voyais cette nouvelle combi comme une nouvelle peau aux capacités furtives. Au mieux, tout ce que l’on pouvait voir de Spidey était un logo rouge sur sa poitrine » continue Randy. Mieux, dans son histoire, Tony Stark améliorait le tout en faisant fonctionner les lanceurs de toile de Parker avec la même technologie lui permettant de contrôler son armure d’Iron Man. « Peter n’avait qu’à penser quel type de toile il voulait lancer et le costume le faisait pour lui » conte Randy. Son idée plut énormément à Marvel qui envoya à Schueller une lettre (cf ci-dessous) lui assurant qu’ils voulaient lui acheter le concept pour… 220 dollars. Enthousiasmé d’entrer dans l’histoire de Marvel comme cela aurait été le cas de tout bon geek, Randy accepta l’offre de la compagnie. Quand il vit son design utilisé, il fut finalement déçu de le voir devenir Venom (un méchant qu’il n’apprécie pas) et surtout de ne jamais être cité par Marvel. « Je n’ai jamais voulu les poursuivre en justice ou percevoir des droits sur Venom. Juste être nommé ou remercié dans les colonnes d’Amazing Spider-Man ». Pas de bol, ce ne sera jamais le cas. Mais Randy Schueller décida de raconter son histoire quand il vit les premières images de SPIDER-MAN 3… Le reste est désormais légende.

LettreMarvel

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.