Spider-Man 4 : le retour de la panade

06-01-2010 - 00:50 - Par

Spidey4

On vous l’avait dit, puis Sony avait démenti. Eh bien il semblerait que la production de la quatrième aventure de l’Araignée soit bel et bien en hiatus.

SamRaimiNikki Finke est l’une des reporters les mieux informées d’Hollywood. Et elle vient de jeter un sacré pavé dans la mare de Sony et Marvel. En décembre, certains avaient annoncé que la production de SPIDER-MAN 4 était suspendue, en raison de problèmes de scénario : Sam Raimi et Sony ne s’entendaient pas sur le vilain, le studio trouvant que Le Vautour, désiré par le réal, avec Malkovich dans le rôle, était trop old school. Mais c’était avant que Sony n’assure que tout allait bien, et que l’équipe était juste partie en vacances de Noël. Sauf que Finke a mis la main sur un e-mail datant du 11 décembre et tout droit sorti de l’équipe des effets spéciaux. « Notre planning a été repoussé. Nous ne commencerons pas dans les temps. (…) Nous ne savons pas pour combien de temps la production est interrompue et nous n’en saurons rien avant mi-janvier. Nous saurons alors si c’est pour deux semaines, deux mois, ou plus. Le studio a l’intention de faire le film, mais aucune date ne nous a été donnée. Sam Raimi est mécontent du script et cela doit être réglé avant le tournage ». Il vaudrait mieux, oui.

Alvin Sargent

Alvin Sargent

Si bien qu’après les essais de James Vanderbilt, David Lindsay-Abaire et Gary Ross, un nouvel auteur a été engagé pour réécrire le scénario, en la personne d’Alvin Sargent, qui avait déjà travaillé sur ceux de SPIDER-MAN 2 et 3… et accessoirement mari de la productrice de la franchise, Laura Ziskind. Sony aurait également décidé de ne pas engager Anne Hathaway pour camper la fille du Vautour, sorte de mix entre Black Cat et un personnage entièrement créé pour le film. La raison ? Trop chère. Le casting serait donc à recommencer, d’autant que John Malkovich est loin d’être confirmé dans le rôle du Vautour, celui-ci n’étant au final pas sûr d’être le vilain du film… Un sacré imbroglio en somme, qui rappelle le chaos qui avait entouré SPIDER-MAN 3 pour lequel Raimi s’était laissé imposer Venom, avec les résultats que l’on connaît. En début d’année, le cinéaste avait juré qu’on ne l’y reprendrait plus et que pour SPIDER-MAN 4, il devait être le boss, ou rien. Une tempête est en vue et rien ne laisse penser qu’elle sera assez clémente pour permettre la sortie du film en mai 2011 comme prévu…

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.