Spidey 4 : les conjectures après la tempête

12-01-2010 - 11:18 - Par

Spidey4conjecturesBandeau

La nouvelle nous a mis un sérieux coup, mais il va falloir s’y faire : SPIDER-MAN by Raimi et Maguire, c’est fini. Alors quel avenir pour la saga ?

James Vanderbilt

James Vanderbilt

1/ Le planning

Au tout départ, James Vanderbilt fut engagé pour écrire SPIDER-MAN 4, et livra une version si dense que Sony pensa réaliser deux films à la suite. Une idée abandonnée, sans doute à la demande de Raimi et Maguire. Vanderbilt fut alors embauché l’été dernier pour écrire SPIDER-MAN 5 et 6. Le script du reboot annoncé hier est donc en cours, voire déjà terminé. Ce que l’on ne savait pas trop il y a quelques mois : si Raimi et Maguire seraient du 5 et 6 ou si les deux hommes allaient abandonner là la saga, selon leurs désirs ou ceux de Sony. Aujourd’hui, on sait. Annoncé pour 2012 (sans doute au printemps), la saga repart donc sur de nouvelles bases, décrites comme « sombres et contemporaines » à la BATMAN BEGINS. Les fans du comics s’arrachent déjà les cheveux, quand on sait que Peter Parker est tout sauf un héros dark comme Bruce Wayne. Le semi-échec artistique de SPIDER-MAN 3 l’a démontré.

Girls2/ Fausse bonne idée ?

Ce que l’on peut dire de la décision de Sony est contradictoire. D’un côté, il est parfois difficile de comprendre l’intérêt de rebooter une franchise qui aura à peine dix ans lors de la sortie du prochain volet, et dont le héros est, que l’on aime ou pas Tobey Maguire, profondément associé à son acteur. Mais d’un autre côté, le principe de bousculer la narration, reprendre des fils de récit à leurs débuts, aller sur des chemins parallèles est monnaie courante dans le monde des comics. Alors pourquoi pas au cinéma ? On peut aussi admirer le risque que prend Sony : se mettre à dos les fans et perdre le grand public. Bien que l’on ne se fasse pas d’illusion. Le studio a sans doute des plans bien huilés pour ce nouveau volet : passer à la 3D, réaliser le projet avec un budget moins conséquent que SPIDER-MAN 3, et attirer dans les salles un public bien plus jeune, voire plus féminin et ainsi nous faire une TWILIGHT. Et là, on commence à trembler. Si Peter Parker revient au lycée, on peut imaginer que son amour sera Gwen Stacy, comme dans le comics. Vous imaginez, vous, voir Gwen en plein dilemme amoureux entre Peter et un autre protagoniste mâle (supervilain de surcroît) ? Ça pue la Team Peter et compagnie. On espère donc juste que ce SPIDER-MAN REBOOT aura plus les atours d’un Batman par Nolan que d’un SMALVILLE pour fans de GOSSIP GIRL.

Marc Webb, Gary Ross, Neill Blomkamp, James Cameron, Michael Bay, McG

Marc Webb, Gary Ross, Neill Blomkamp, James Cameron, Michael Bay, McG

3/ Quel réalisateur ?

Ne rêvons pas. En rebootant la franchise après être entré en conflit avec Raimi (sur le planning de prod, sur le récit, le méchant etc), Sony envoie un message bien clair. Bien sûr, les geeks et cinéphiles aimeraient voir un gars de la trempe de Neill Blomkamp pour se charger d’une telle saga, si le bonhomme n’avait pas annoncé ne pas être tenté par les blockbusters. Mais il n’y aura pas de cinéaste à la barre de SPIDER-MAN REBOOT. Plutôt un « yes man », un gentil p’tit gars qui saura faire ce qu’on lui demande. Et parmi les noms qui circulent déjà (selon Entertainment Weekly), on trouve Marc Webb (500 JOURS ENSEMBLE) et Gary Ross (PLEASANTVILLE et SEABISCUIT) qui fut l’avant-dernier en date à être engagé par Raimi pour réécrire SPIDEY 4. Mouais… Oubliez aussi Michael Bay qui s’est souvent dit intéressé (trop cher, trop occupé par TRANSFORMERS 3) ou James Cameron (trop Roi du Monde) qui a encore récemment déclaré que de tous les super-héros seul Spidey l’intéressait, mais qu’il ne reviendrait jamais à son projet datant des 90’s. Certains prient pour que ce ne soit pas McG. Nous, on avoue sans honte qu’on aimerait assez l’idée, quand on voit avec quel brio il s’est sorti de la panade qu’aurait pu être TERMINATOR RENAISSANCE.

Zac Efron, Michael Cera, Rupert Grint, Taylor Lautner

Zac Efron, Michael Cera, Rupert Grint, Taylor Lautner

4/ Quel Peter Parker ?

Il est évident que Sony va chercher un jeune acteur malléable, plus sexy que Tobey Maguire (et sans doute moins bon, aussi). Déjà, sur Internet, la bataille fait rage chez les fans. Les blagues fusent aussi. Nous, on a immédiatement pensé à Zac Efron, comme beaucoup. Le gars de HIGH SCHOOL MUSICAL a sans doute plus de talent que son regard bleu azur, mais un tel choix est risqué : s’aliéner les fans et geeks. D’autres militent pour Michael Cera (SUPERGRAVE) mais là aussi, le risque est grand : s’aliéner le grand public en choisissant un acteur au physique trop banal (ce qu’est Peter Parker, rappelons-le quand même) et finalement assez peu connu. Rupert Grint (Ron dans la franchise HARRY POTTER) ferait un excellent choix : pas franchement beau, mais charmant, très bon acteur, capable d’officier aussi sur le terrain de la comédie. On peut penser que Sony puisse carrément décider d’embaucher un pur débutant, sur audition, ou en allant le chercher dans le long listing des seconds rôles de séries télé. De toute façon, tant qu’on ne nous sert pas Taylor Lautner, on aura tout gagné.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.