Chris Nolan parle d’Inception

14-01-2010 - 09:46 - Par

NolanBandeau

Le réalisateur britannique sort de sa réserve et en a dit plus au LA Times sur son très attendu prochain opus.

InceptionChris Nolan n’a jamais été un vantard. Même quand il préparait THE DARK KNIGHT et que la planète entière en bavait d’avance, ou que le film explosait tous les records. Alors quand dans une interview exclusive pour le LA Times il lâche nonchalamment qu’INCEPTION, son prochain film, « est le plus gros défi de sa carrière », on a tendance à penser que le bonhomme nous réserve une bombe à fragmentation qui pourrait mettre à genou l’année ciné 2010. Expliquant que ce film de SF dont on ne sait pour le moment pas grand-chose sera à la fois un thriller globe-trotter, une histoire d’amour et de folie, et le premier film de cambriolage métaphysique ( !), Nolan précise qu’il a grandi « en regardant les films de James Bond. Je les adorais, j’aimais le côté globe-trotter des longs-métrages d’espionnage. C’est ce que nous essayons d’obtenir avec INCEPTION, mais pas seulement d’un point de vue géographique. Nous voyageons aussi dans le temps et diverses dimensions. INCEPTION est un film coûteux et… en quatre dimensions ». Le mot est lâché.

Inception2Alors que le cinéaste ne s’est toujours pas exprimé sur la 3D et qu’il ne semble pas prêt à s’y convertir (INCEPTION sera en 2D), Nolan joue sur les mots d’une façon très british et pince-sans-rire, en préférant arguer que son film aura du relief narrativement et esthétiquement, puisqu’il explorera les voyages dans le temps et l’espace. « INCEPTION est un énorme blockbuster. Le plus gros sur lequel j’ai été impliqué. Nous allons encore plus loin que THE DARK KNIGHT ». Voilà qui commence à sérieusement nous faire baver. Et pour en rajouter une couche, la compagne et productrice du cinéaste, Emma Thomas, assure qu’INCEPTION est dans leur tête « depuis sept ou huit ans. Après THE DARK KNIGHT, nous voulions faire quelque chose de plus personnel. Et cela nous paraissait le bon moment pour nous. Le fait qu’il s’agisse d’un énorme film n’a pas été décisionnel. L’histoire nécessitait qu’INCEPTION soit un blockbuster de cette échelle ».  Quand un cinéaste et sa très secrète productrice se mettent à fanfaronner, on peut se demander s’ils ont enfin décider de mettre à jour leurs egos, ou s’ils ont tout simplement entre les mains quelque chose de suffisamment exceptionnel pour en trépigner d’avance. On penche franchement pour la seconde, tant la bande-annonce du film a laissé entrevoir un spectacle d’un autre monde. Vivement le 21 juillet.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.