Tron L’Héritage : nouveau poster et propos du réal !

21-01-2010 - 10:42 - Par

TronBandeau

Les affiches de la suite du film culte ne cessent d’abonder. En voilà une inédite, avec en prime, des propos de Joseph Kosinski.

Joseph Kosinski

Joseph Kosinski

Dans une interview accordée à MTV, le jeune cinéaste Joseph Kosinski, qui livre avec TRON L’HÉRITAGE l’une des suites les plus risquées et néanmoins attendues, s’est exprimé sur la technologie utilisée dans le film, mais aussi sur les acteurs et… Daft Punk. Si l’on savait déjà que TRON L’HÉRITAGE serait en 3D, Kosinski a tout de suite prévenu que son approche de la chose « n’avait rien à voir avec celle d’AVATAR, dont chaque plan est en 3D. Notre approche est disons… celle du MAGICIEN D’OZ. 98% des images 3D seront situées dans le monde virtuel de « Tron ». La 3D ne débutera à l’écran qu’une fois le héros entré dans le jeu ». Voilà une démarche intéressante, dans laquelle la 3D est dès le départ utilisée comme un élément prépondérant du récit, associant le relief à un univers virtuel.

Nouveau poster, révélé en exclu par MTV

Nouveau poster, révélé en exclu par MTV

Bruce Boxleitner / Jeff Bridges

Bruce Boxleitner / Jeff Bridges

Par ailleurs, Kosinski est revenu sur le casting et notamment la présence de Bruce Boxleitner, qui dans le premier opus, incarnait Alan Bradley, ami de Kevin Flynn (Jeff Bridges) mais aussi Tron lui-même. « Je ne voulais pas inclure Bruce par un cameo. Il fait partie intégrante du récit ». Kosinski se démarque donc des suites et autres remakes actuels dans lesquels les acteurs originaux sont la plupart rappelés pour des apparitions clin d’œil. Couillu, car qui, aujourd’hui, se souvient de Bruce Boxleitner ? Personne. Le cinéaste en a également dit plus sur le scénario même puisqu’il a déclaré que dans TRON L’HÉRITAGE, Kevin Flynn avait fini par sortir du jeu Tron puis publié un véritable jeu vidéo inspiré de son expérience dans le premier film, faisant de la société ENCOM l’une des plus innovantes du monde. Mais lorsqu’il disparaît, son fils part à sa recherche. A ce titre, Jeff Bridges jouera deux rôles : « Kevin Flynn, le personnage du premier film, mais également Clu, l’avatar que Kevin s’est créé dans les années 80. Non seulement il ressemble à Kevin, mais il peut également penser comme lui. Nous passons donc à un tout autre niveau en termes d’intelligence artificielle ».

DaftLast but not least, Kosinski s’est épanché sur la présence de Daft Punk au générique, en tant que compositeurs de la BO. « Je suis un fan de musique électronique. Tout comme le premier film était une révolution visuelle, et la musique de Wendy Carlos innovante, je savais que je me devais d’aller sur le même terrain. J’ai donc voulu embaucher Daft Punk et les ai rencontrés. Ils prennent la chose très au sérieux, car TRON a été une énorme influence pour eux. J’ai même parfois eu l’impression qu’ils m’interrogeaient pour être sûrs que j’étais à la hauteur pour réaliser cette suite. Plus nous parlions, plus nous réalisions que nous étions en adéquation. Cela fait désormais plus d’un an et demi que je bosse avec eux car l’interaction entre musique et film sera énorme ». Voilà une suite d’info qui ne font qu’accroître l’attente que l’on a de TRON L’HÉRITAGE. Non seulement Joseph Kosinski semble s’être penché avec le plus grand sérieux sur le sujet, mais a pris des décisions artistiques pour le moment indiscutables et a priori intéressantes.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.