Kurtzman et Orci parlent de Star Trek 2

25-01-2010 - 09:08 - Par

StarTrekBandeau

Les scénaristes partenaires de J.J. Abrams livrent leurs impressions sur le prochain épisode de la franchise qu’ils ont aidée à ressusciter avec succès.

KurtzmanOrciAlors que la date de sortie américaine de STAR TREK 2 est déjà fixée au 29 juin 2012, et que J.J. Abrams livre quelques informations dont on ne sait si on doit les prendre au sérieux, les scénaristes Alex Kurtzman et Roberto Orci sortent enfin de leur réserve dans une interview avec le Coventry Telegraph. « Nous ne ferons pas de remake » d’un précédent film STAR TREK commence Orci, coupant ainsi court à toute spéculation quant à une relecture de STAR TREK 2 : LA COLÈRE DE KHAN (1982). « Le récit se situera dans les cinq ans après le premier film. Ou pas. On se demande actuellement si nous devons reprendre l’histoire immédiatement après ou quelque temps après. Nos discussions se basent sur ce point actuellement ». Des débats qui cachent le véritable enjeu de cette suite très attendue : le méchant. Selon Kurtzman, le « but de tout premier opus d’une série est de montrer les personnages se rencontrer. Par exemple, je ne pourrais pas trop vous dire ce que faisait Jeff Bridges dans IRON MAN, et cela n’a pas d’importance car le film avait pour enjeu de montrer Iron Man devenir Iron Man. Alors que les suites ont souvent pour point central le méchant. Cela s’explique par le fait que dans tout premier chapitre, le méchant sert à créer le héros ou l’équipe, alors que le second doit être un défi s’opposant à leur cohésion. Et c’est pour cela que LA COLÈRE DE KHAN était si extraordinaire. Khan testait chacun des membres de l’équipe pour finir par les mettre face au sacrifice ultime ». OrciAbramsKurtzmanDes propos qui démontrent tout le sérieux de Kurtzman et Orci, qui, malgré une deadline déjà fixée, se posent encore des questions sur ce que doit être STAR TREK 2 et ne semblent pas décidés à bêtement capitaliser sur le succès du premier pour fournir la même recette. Mais tout simplement, les deux collègues expliquent qu’ils sont face à un tout autre challenge : la pression. Orci clame qu’il « en ressent bien plus. Pour le premier, nous étions très confiants sur le fait que notre idée était idéale pour relier le reboot à la mythologie de la franchise, tout en nous en libérant. Aujourd’hui, nous n’avons aucune excuse, nous avons toute liberté. Et surtout, nous avons créé une attente. » Kurtzman et Orci, en pleine déprime post-partum ? Pas vraiment, puisque les deux amis ont tout de même lancé avec le sourire que leur projet rêvé était d’écrire un INDIANA JONES pour le premier, et de remaker STAR WARS pour le second. A vrai dire, voir l’aventurier au chapeau se faire sortir de la panade par deux scénaristes suffisamment brillants pour avoir sauvé STAR TREK de la déchéance, on ne serait pas forcément contre. D’autant que Spielberg connaît bien les deux bonhommes pour les avoir engagés sur TRANSFORMERS.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.