La famille illégitime de Tati s’insurge contre L’Illusionniste

01-02-2010 - 08:27 - Par

IllusionnisteBandeau2

Le prochain film de Sylvain Chomet, sur un scénario non tourné de Jacques Tati, énerve beaucoup les petit-fils illégitimes du cinéaste. Procès en vue ?

TatiOn vous parlait du film la semaine dernière : L’ILLUSIONNISTE, prochain film d’animation de Sylvain Chomet, réalisateur des TRIPLETTES DE BELLEVILLE, est inspiré d’un scénario écrit par Jacques Tati dans lequel un magicien vieillissant se lie d’amitié avec une jeune femme. Un script qu’aurait écrit Tati en guise de message à sa fille Sophie, et que celle-ci offra à Chomet en 2000, deux ans avant sa mort. Problème ? Le journal anglais The Guardian révèle que selon les trois héritiers de la fille illégitime de Tati, Helga Marie-Jeanne Schiel, leur mère est la vraie inspiration du script et souhaitent ainsi la voir être créditée au générique. Selon eux, L’ILLUSIONNISTE a été écrit comme catharsis par Tati honteux d’avoir abandonné sa première fille et serait ainsi la seule preuve de leurs droits sur l’héritage, dont ils seraient les seuls récipiendaires…

JourdeFeteRichard McDonald, fils d’Helga et possible petit-fils de Tati, est le plus énervé des trois, assurant dans une lettre écrite à l’Observer, que « le sabotage du script original de L’ILLUSIONNISTE, ne reconnaissant pas les intentions troubles de Tati et les masquant derrière un hommage grotesque et nostalgique, est profondément irrespectueux ». Selon Richard McDonald et ses deux frères Kenneth et Graham, leur descendance aurait été vérifiée par un biographe de Tati, David Bellos. Tati aurait rencontré la mère d’Helga, Herta, à Paris dans un cabaret durant l’Occupation, mais lorsque la jeune femme, autrichienne d’origine, tomba enceinte, la sœur du cinéaste, Nathalie, lui aurait conseillé de ne pas se marier et d’abandonner l’enfant. Elle aurait même convaincu Herta de signer un document libérant Tati de ses devoirs de père. Une situation qui aurait ostracisé Tati auprès de ses collègues du théâtre Lido, le forçant à s’exiler à Sainte-Sévère-sur-Indre, village qui lui inspira son JOUR DE FÊTE.

Pour le moment, Sylvain Chomet n’a pas réagi aux allégations des frères McDonald, et aucune information n’a encore filtré sur les possibles intentions des fils d’Helga quant à une éventuelle poursuite judiciaire.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.