Watchmen : suite, spin-off, préquelles en vue…

04-02-2010 - 10:03 - Par

WatchmenBandeau

C’est la rumeur la plus flippante du jour : DC Comics envisagerait d’étendre sa BD star. C’est son créateur, Alan Moore, qui va être content.

On imagine Alan Moore, créateur de « Watchmen » ou « V Pour Vendetta », connu pour ses désaccords avec DC Comics et sa haine d’Hollywood (il refuse que son nom apparaisse sur les génériques des films inspirés de ses œuvres), s’arracher les cheveux, cracher de la bile et confectionner des poupées vaudou en apprenant la nouvelle. Alors que pendant des années, Paul Levitz, le patron de DC Comics avait refusé toute idée de donner suite à la BD « Watchmen », son subalterne, l’éditeur exécutif de DC, Dan DiDio, aurait ouvert la porte à divers projets autour du roman graphique culte. Un revirement de situation permis par le départ de Levitz…

Pendant un certain temps, DC avait pensé inclure les personnages de « Watchmen » dans diverses franchises de leur cru, dont « 52 » et « Countdown ». Projet mis à mort par Levitz, considérant que cela engendrerait la colère des fans. Bien vu. Sauf que sans Levitz à bord, DiDio, désireux de faire ses preuves et de capitaliser sur les immenses ventes de « Watchmen » enregistrées en 2009 suite à la sortie du film, ressortirait cette sale idée des placards. En la gonflant d’une ambition crasse : donner à « Watchmen » des suites, préquelles ou BD dérivées. On pourrait ainsi voir sortir une BD contant les aventures des Minutemen, aînés des Watchmen, ou une s’intéressant à la première rencontre de Nite Owl et Rorschach, ou pire, un comic sur les conséquences de la dévastation de New York causé par Ozymandias dans « Watchmen ».

L’idée de DiDio est de proposer en premier lieu les projets à Alan Moore et au dessinateur de « Watchmen » Dave Gibbons, que l’on voit mal accepter. Puis de refiler le bébé à tout auteur et artiste prêt à se lancer. Lorsque Paul Levitz était interrogé sur des possibilités de suite à la BD de Moore et Gibbons, il parlait de « projet menant à une banqueroute artistique ». On aurait pas dit mieux.

Source : Bleeding Cool

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.