La bloggeuse la plus puissante d’Hollywood énervée contre HBO

06-02-2010 - 11:36 - Par

FinkeHBOBandeau

La chaîne du câble américain développe une série, TILDA, qui semble s’inspirer de la reportrice Nikki Finke. Qui a les boules.

FinkeChez Cinemateaser, on vous parle souvent de Nikki Finke, bloggeuse américaine, tenancière du site Deadline Hollywood. Très bien informée, elle est réputée pour balancer des scoops énormes : l’arrêt de la production de SPIDER-MAN 4, c’était elle, un mois avant l’annonce du reboot. Ce qui fait de Nikki Finke une personnalité hautement influente qui serait payée dans les 15 millions de dollars par an, mais aussi trouble (elle n’interagirait avec le monde extérieur que par téléphone et e-mail ; on ne connaît qu’une photo d’elle) et très agaçante. Elle a ainsi l’habitude de titrer ses articles TOLDJA ! (Told Ya = Told You = Je vous l’avais dit !) quand un de ses scoops se voit confirmé.

En fin de semaine, il a été annoncé qu’HBO, la chaine qui nous avait offert LES SOPRANO, SIX FEET UNDER ou SUR ÉCOUTE, développait actuellement une série intitulée TILDA, s’intéressant à la vie d’une « puissante bloggeuse d’Hollywood dont le style n’a aucune limite ». Aux manettes, Cynthia Mort (TELL ME YOU LOVE ME) et Bill Condon (DREAMGILRS). Entre le titre rappelant le Toldja de Finke et la description du personnage, tout le monde a pensé « TILDA = Nikki Finke ».

Le site américain Gawker, qui a l’habitude de tacler Finke au point que la bloggeuse les a déjà menacés de les poursuivre en justice et de prendre « leur maison et gamins », a décidé de la joindre pour recueillir ses impressions sur TILDA. Une discussion « délicieuse, comme toujours » écrit ironiquement Gawker. Finke leur aurait en effet répondu : « Pourquoi êtes-vous aussi fasciné par moi, putain ? Achetez-vous une vie ». Une conversation enregistrée par Gawker, durant laquelle Finke a réitéré ses menaces de procès mais a tout de même assuré qu’elle posterait bientôt un article décrivant ses relations avec HBO. Ça sent la poudre.

Ari Emanuel

Ari Emanuel

De son côté, le Hollywood Reporter, amusé par la situation, a effectué quelques recherches et clame que HBO n’a pas acheté les droits de la vie de Finke pour créer TILDA, pensant qu’il n’existe pas qu’une bloggeuse à Hollywood… Malin. Sauf que vue la personnalité de Finke, le Hollywood Reporter pense qu’elle pourrait très bien poursuivre HBO en justice. Car après tout, HBO a déjà eu quelques petits soucis avec l’agent des stars Ari Emanuel en décembre dernier autour d’une application iPhone reprenant le personnage d’Ari Gold d’ENTOURAGE, s’inspirant d’Emanuel. Et ce même s’il existe bien plus qu’un agent taré à Hollywood… La porte ouverte à un procès de Finke contre HBO ? L’avocat Bennet Bigman assure qu’une « série lointainement inspirée de la vie d’une personne est protégée par le Premier Amendement (qui assure la liberté d’expression, ndlr). Que la série dépasse les bornes et permette de poursuivre pour diffamation dépendra entièrement de la façon dont elle sera écrite et réalisée ». Reste que pour le moment, TILDA n’est qu’en développement. Il faut donc encore que HBO sélectionne le pilote pour une mise en chantier… et il y a fort à parier que si c’est le cas, les auteurs de TILDA seront assez malins pour ne pas franchir la ligne qui permettrait à Finke de lancer une action en justice.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.