Doug Liman prépare un film sur Attica

17-02-2010 - 10:00 - Par

BANDEAUDOUGLIMAN

Le réalisateur de MR AND MRS SMITH et LA MÉMOIRE DANS LA PEAU passe par la case prison. Son film le plus personnel ?

Des prisonniers en 1971 à Attica

Des prisonniers en 1971 à Attica

Doug Liman et Geoffrey Fletcher (scénariste de PRECIOUS) préparent un long-métrage sur la révolte d’Attica qui a eu lieu en septembre 1971. Pour rappel, des prisonniers d’Attica, réputé comme l’un des pénitenciers les plus sévères (on avait le droit à une douche par semaine et un rouleau de PQ par mois), avaient pris en otage leurs gardiens pendant 96 heures. Le tout avait terminé dans un bain de sang avec une dizaine de gardiens et 25 prisonniers tués sous les balles de la police. Le triste événement, sur fond de ségrégation et de tensions raciales, avait fait l’objet d’un documentaire en 1974 et deux téléfilms (dont un de John Frankenheimer en 1994).
Aujourd’hui, c’est Doug Liman qui se charge de porter ce fait d’Histoire sur grand écran. Et ce n’est pas anodin. Peu politisé, à peine reconnu comme un bon réalisateur à Hollywood, et pourtant efficace quand il en vient à insuffler de l’énergie à une scène, Liman joue gros avec ATTICA.
Petit, il a le souvenir tenace de son père qui, alors jeune avocat, travaillait sur le rapport des émeutes d’Attica pour le gouvernement, tiraillé entre la vérité absolue et la « vérité » des autorités, menacé de voir sa carrière ruinée s’il était trop objectif, mais finalement soutenu par ses supérieurs. Selon Doug Liman qui a lu le résultat, son rapport est un page-turner fascinant et hypnotique. Une base édifiante pour monter le premier film à vocation docu-fiction sur Attica et ses exactions.
Sur son blog, Doug Liman explique avoir récemment visité la prison d’Attica, à la hauteur de sa désastreuse réputation, pour préparer le projet.
Et Doug Liman d’enterrer sa réputation de faiseur.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.