David Goyer écrit Superman

24-02-2010 - 22:22 - Par

SupermanBandeau

Le co-scénariste de BATMAN BEGINS aurait été embauché par Warner pour se charger du script du prochain film de l’Homme d’Acier.

GoyerAprès l’annonce par Hollywood Reporter des acteurs en lice pour camper Captain America, Latino Review révèle que Warner Bros a engagé le créateur de la série FLASHFORWARD et co-scénariste de BATMAN BEGINS pour écrire la prochaine aventure de SUPERMAN au cinéma. Une info rapportée au site par l’une de leurs plus célèbres sources, jamais avare en scoops vérifiés.

Goyer, qui, comme sur THE DARK KNIGHT aide Chris Nolan à bâtir l’histoire de BATMAN 3 (sans toutefois écrire le scénario), aurait convaincu le patron de Legendary Pictures Thomas Tull avec ses idées, poussant la société de production associée à Warner à enfin lancer le projet après des mois et des mois de tergiversations. De là à penser que l’engagement présumé de Goyer a fait naître la rumeur récente sur le parrainage du retour de Supes sur grand écran par Nolan… il n’y a qu’un pas. Selon la source de Latino Review, Goyer aurait pondu un pitch « moderne, plausible et fun », proche de l’esprit des comics créés par John Byrne. Ce dernier, après des années chez Marvel, passa en 1986 chez DC et réinventa Superman deux ans durant, lui redonnant une place de choix dans le monde des comics. Parmi les idées de Byrne ayant réactualisé le mythe : l’abandon de la Forteresse de Solitude, des explications quant au costume de Supes, de sa double identité secrète, un couple Kent toujours bien vivant et conseillant leur fils adoptif etc.

VilainsPar ailleurs, le film s’intitulera THE MAN OF STEEL et Brandon Routh ne reprendra pas le rôle qu’il tenait dans SUPERMAN RETURNS, à l’instar de Bryan Singer, qui devrait ainsi ne pas se charger de la réalisation. Quant aux méchants auxquels Superman sera opposé dans le scénario pitché par Goyer, il s’agirait de Lex Luthor et Brainiac, un alien humanoïde. THE MAN OF STEEL ne devrait pas être un reboot, et ne reprendrait ainsi pas les origines de Superman à zéro, Goyer, tout comme Warner et Legendary, considérant que le public est déjà largement au fait sur le sujet. Enfin, le Daily Planet devrait y connaître des problèmes d’envergure en raison de la concurrence de la presse internet, et la mythologie concernant Krypton devrait tenir une place majeure dans le récit.

Anecdote amusante rapportée par la source de Latino Review : alors que Mark Millar prétendait voilà deux ans qu’il avait contacté Warner pour écrire une trilogie débutant sur Krypton et se terminant dans 100 ans, avec un Superman seul survivant sur Terre, jamais le studio n’aurait considéré sérieusement l’idée d’embaucher le père de « Kick-Ass ». La raison ? Paul Levitz, président de DC Comics entre 2002 et 2009, le détesterait…

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.