Des nouvelles de Transformers 3… D

11-06-2010 - 10:37 - Par

Transformers3Bandeau

Michael Bay et le producteur Lorenzo di Bonaventura se sont exprimés sur le troisième opus des aventures des Autobots et Sam Witwicky. La fin de la franchise ?

BayBumblebeeA ceux qui trouvaient, et ils sont nombreux, que TRANSFORMERS 2 n’était qu’une sombre merde (nous n’en faisons pas partie), Michael Bay répond, plus humble qu’à l’accoutumée : « J’ai écouté les critiques. Monter cette suite juste après la grève des scénaristes était très difficile » assure le cinéaste au journal américain USA Today, qui lui a rendu visite sur le tournage de TRANSFORMERS 3.

Ecouter les critiques ? Bay entend par là que le troisième volet de TRANSFORMERS, qui sera bel et bien en 3D (préparez le paracétamol pour le mal de crâne, à moins que Bay soit le premier à utiliser le procédé avec folie, et donc génie), devrait présenter un scénario bien plus cohérent, plus émotionnel, et moins porté sur un humour potache de collégien. Une déconnade qui demeurait, avec la longueur du métrage, LA grosse faiblesse du précédent film. « On laisse tomber cet humour débile » déclare Bay, « tout comme les jumeaux », ces robots que certains avaient trouvé racistes avec leurs accents à la Jar Jar Binks. Pourtant, des photos de tournage avaient prouvé qu’ils faisaient toujours partie du casting… Pourraient-ils disparaître dans le premier acte, dans un grand feu de joie métallique ? On l’espère.

Shockwave

Shockwave

« Nous avons essayé de mettre trop de chose dans le second épisode » clame le producteur Lorenzo di Bonaventura, « et du coup, rien n’avait vraiment le temps d’exister à l’écran. Nous passions constamment d’une info à l’autre, d’un lieu à un autre ». Entendez-donc par là que le script de TRANSFORMERS 3 devrait être plus linéaire, moins « globe-trotter » et centré sur un noeud dramatique central et unique. Le grand méchant ? Shockwave, devenu dictateur de Cybertron.  Se pourrait-il que, comme dans X-MEN 2, méchants et gentils s’allient pour lutter contre un ennemi commun ? Voilà qui pourrait ouvrir des perspectives inédites et intéressantes. Selon USA Today, le script devrait en tout cas faire référence à la conquête spatiale, dont l’un des éléments clés serait un Transformer : « Le film sera lié à ce que nous savons de l’Histoire humaine » clame Bay.

Ambitieux. Mais il y a mieux, puisque Bay assure que ce troisième épisode pourrait agir comme point final : « Le film est bâti en crescendo. (…) Il aura une vraie fin. Bien sûr, le concept pourra être rebooté ». Des propos mystérieux qui pourraient laisser penser que des personnages principaux pourraient disparaître une bonne fois pour toutes. Au contraire du deuxième épisode, où Optimus et Sam mouraient puis ressuscitaient, di Bonaventura assure que cette fois, si mort il y a, elle sera définitive. Une manière pour Shia LaBeouf d’enfin mettre un terme à l’expérience TR ANSFORMERS, qui semble lui peser de plus en plus ?

FoxLabeoufA moins que tout cela ne fasse référence qu’à la disparition de Mikaela et de son interprète Megan Fox. Un feuilleton auquel Bay et di Bonaventura ne font aucune allusion, laissant la chose à Shia lui-même : « J’adore Megan, et elle me manque » dit-il à USA Today. « Mais Sam et Mikaela avaient fini par ne faire qu’un… Une nouvelle perspective s’ouvre ici ».

Rendez-vous est pris pour l’été 2011, où TRANSFORMERS 3 affrontera en salles rien de moins que CAPTAIN AMERICA, SUPER 8, THOR, WAR HORSE, X-MEN FIRST CLASS et on en passe… L’été de tous les dangers ?

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.