Bong Joon-ho et J.J. Abrams collaborent

06-08-2010 - 07:54 - Par

BANDEAUBJHJJA

Et c’est un peu la meilleure nouvelle de l’année. Mais patience, patience…


Bong Joon-ho, réalisateur sud-coréen à qui l’on doit les prodigieux THE HOST, MEMORIES OF MURDER et le non moins spécial MOTHER, est en odeur de sainteté en ces lieux.
Alors apprendre qu’il fera bientôt ses débuts hollywoodiens avec l’aide de J.J. Abrams, autre idole par ici, cela nous rend extatiques de bon matin.

Rien d’officiel ni de signé pour le moment, mais une source du site /Film a déclaré que le créateur de LOST s’était rendu récemment en Corée du Sud pour rencontrer Bong et lui proposer de produire son premier film américain. Peut-être aussi pour lui confesser que THE HOST, c’est mieux que CLOVERFIELD, mais on extrapole.

Joie et excitation : Abrams et Bong se revendiquent comme deux enfants spirituels de Steven Spielberg – l’un s’est d’ailleurs fait produire son SUPER 8 par le père d’E.T. quand le cinéaste asiatique argue haut et fort que sans LES DENTS DE LA MER, THE HOST n’aurait jamais germé dans son esprit. On se doute donc que si jamais les deux réalisateurs doivent collaborer, ce serait pour un film d’anticipation ou de SF avec une petite fibre rétro. Enfin… on croise les doigts.

PICTRANSPERCENEIGEMais patience, donc… les deux hommes sont très occupés. Actuellement, Bong Joon-Ho est en préproduction de TRANSPERCENEIGE, rebaptisé SNOW PIERCER et adapté d’une bande-dessinée française déroulant la survie de quelques humains enfermés dans un train cheminant dans un monde post-apocalyptique submergé par la neige. Pour celui-là, Bong est produit par Park Chan-Wook et devrait commencer à tourner début 2011, pour une sortie en 2012. J.J., lui, s’attèlera bientôt à STAR TREK 2. Ne comptez pas sur une collaboration avant 2 ans donc.

Qu’importe, si la rumeur est vraie, on est prêt à attendre. En revanche, on prie les Dieux du bon goût et des impératifs commerciaux pour qu’Hollywood n’écrase pas le talent de notre chouchou du pays du matin calme en l’obligeant à faire… de la merde.


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.