La production de GOTTI : IN THE SHADOW OF MY FATHER remise en cause pour manque d’argent

08-10-2011 - 11:30 - Par

À vouloir flamber avec son casting clinquant, Marc Fiore n’aurait actuellement… plus une thune.


Nous vous parlons souvent de GOTTI, film inspiré par les relations conflictuelles entre John Gotti Sr, parrain de la mafia italo-américaine de New-York, et son fils, John Gotti Jr., qui a fini par rejeter cette existence dans le crime organisé. C’est ce dernier qui avait vendu les droits de sa vie et Marc Fiore, producteur, avait élaboré le projet. Notamment en engageant un casting luxueux au fil des mois, avec notamment les présences de John Travolta, Al Pacino, Ben Foster et Chazz Palminteri. Et en embauchant un réalisateur de la A-list, Barry Levinson, succédant à Nick Cassavetes, et un scénariste non moins couru, James Toback.

Le souci, c’est que le discours de Marc Fiore, que tout le monde croyait, consistait à dire que l’argent devant former le budget du film (salaires compris) « viendrait de l’étranger ». D’où ? Bonne question. Sauf que Showbizz411 révèle aujourd’hui que les sommes promises ne lui sont jamais parvenues et le producteur n’a pas pu réunir par ailleurs l’argent nécessaire pour lancer GOTTI. Tout travail sur le film a ainsi été suspendu.

C’est une tuile de plus pour le long-métrage. En plus d’accumuler les valses-hésitations de certains acteurs (notamment Lindsay Lohan, attachée au film, puis plus, puis à nouveau dans un autre rôle, puis… plus) et la grosse colère de Joe Pesci (qui, alors qu’il avait commencer à prendre du poids pour son rôle, s’est vu attribué un autre personnage) prêt à aller au tribunal pour compensations, son tournage ne devrait même plus commencer en janvier comme prévu.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.