Oscars 2012 : Brett Ratner démissionne

09-11-2011 - 08:17 - Par

Suite à deux polémiques qui ont fait scandale aux USA…


Annoncé en août comme le producteur officiel de la prochaine cérémonie des Oscars, Brett Ratner a dû démissionner cette nuit. Le réalisateur a fait deux déclarations fracassantes récemment qui n’ont pas plu au milieu hollywoodien et s’il n’avait pas remis sa lettre, nul doute qu’il aurait été remercié par l’Académie.

Rappel des faits : Il y a quelques jours, Brett Ratner déclarait que c’était bien lui qui « avait tringlé » Olivia Munn après que celle-ci avait suggéré dans son bouquin qu’un cinéaste avait été particulièrement inélégant avec elle. Trois jours plus tard, il avait dû se rétracter et avoué avoir un peu trop flatté son propre sex-appeal : « Elle est bonne » avait-il dit, pour excuser son gros mensonge. En début de semaine, un autre propos dérangeant avait fait les choux gras de la presse : Ratner aurait déclaré, pendant un Question-Réponse après une projection de son film LE CASSE DE CENTRAL PARK à Los Angeles, que « les répétitions, c’est pour les pédés ». Twitter ne s’en est toujours pas remis. Ratner, dont la réputation n’est pas celle d’un penseur absolu ou d’un grand sensible, a donc révélé au grand jour à quel point il était bas du front. On imagine bien que les organisateurs des Oscars lui ont demandé de démissionner de la production sans faire de bruit, ce qu’il a fait. Dans une lettre rendue publique, il a fait part de sa décision :

Chers collègues,
Depuis quelques jours, j’ai entendu ce que beaucoup de gens que j’admire avaient à dire, exprimant leur mécontentement et leur déception vis à vis de choses méchantes et stupides que j’ai pu dire lors de mes récentes apparitions médiatiques. À eux et à ceux que j’ai offensé, j’aimerais m’excuser publiquement, sans réserve.
Aussi difficiles ont été les derniers jours pour moi, ils ne sont pas comparables à ceux qu’ont vécu un jeune homme ou une jeune femme qui ont été la cible de mes commentaires blessants. Et ils sont bien pâles en comparaison à ce que subissent les gays, lesbiennes et tout individu transgenre lorsqu’ils sont confrontés aux inégalités qui pourrissent ce monde.
Bien des artistes ou des personnalités de ce business sont membres de la communauté gay et ça me peine de les avoir blessés. J’aurais dû le comprendre depuis bien longtemps, mais aujourd’hui c’est le cas : les mots importent. Avoir beaucoup d’amour en vous a peu d’importance si ce qui sort de votre bouche est moche. Avec ça à l’esprit, à tous ceux qui pensent à raison que ces excuses ne sont pas suffisantes, sachez que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir dans les jours et les mois à venir pour batailler contre ces préjugés, que j’ai si bêtement représentés.
D’abord, j’ai appelé Tom Sherak (président de l’Académie, ndlr) ce matin pour démissionner de mon poste de producteur de la 84e cérémonie des Oscars. Qu’on m’ait demandé de l’être a été l’un des plus nobles moments de ma carrière. Et même si c’est difficile pour moi, ce serait pire si ma présence la gâchait elle, et ce grand moment qu’elle représente.
Je suis très reconnaissant envers le GLAAD (Gay and lesbian alliance against defamation, ndlr) d’avoir engagé le dialogue, sur ce que nous pouvons faire ensemble pour réveiller les consciences sur le problème que j’ai soulevé et j’ai hâte de travailler avec eux. J’ai la chance d’avoir une carrière que j’aime de tout mon cœur et d’avoir travaillé avec nombre de mes héros. Je regrette mes actions et j’apprendrai de mon expérience.
Sincèrement,
Brett Ratner

On vous rappelle que grâce à Brett Ratner, Eddie Murphy (star du CASSE DE CENTRAL PARK) a été élu présentateur officiel de cette cérémonie des Oscars. L’acteur n’a aucune raison de démissionner lui aussi, mais il n’a pas commenté le départ de son ami. Un remplaçant à Brett Ratner va bientôt être choisi. On vous tient au courant.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.