Steven Soderbergh aurait abandonné THE MAN FROM U.N.C.L.E.

18-11-2011 - 08:12 - Par

Incapable de s’entendre avec Warner sur le budget et le casting de ce possible premier opus d’une franchise, le cinéaste aurait tout simplement jeté l’éponge.


Dans le numéro 9 de Cinemateaser Magazine actuellement en kiosques, dans lequel nous consacrons un long portrait de 6 pages de Steven Soderbergh, nous rappelons à quel point le cinéaste a su au fil des années faire de nombreux compromis pour assurer la pérennité de sa carrière. Mais visiblement, alors que son envie de prendre un congé sabbatique loin du cinéma se fait plus forte, sa capacité à accepter les compromis se réduit à peau de chagrin. Ainsi, le site The Playlist révèle en exclusivité, via des sources anonymes, que le réalisateur a décidé de se retirer du projet THE MAN FROM U.N.C.L.E., adaptation cinéma de la série culte des 60’s DES AGENTS TRÈS SPÉCIAUX.

La source de ce départ serait simple : l’incapacité du studio et du cinéaste à se mettre d’accord sur le casting et le budget du film. Concernant ce deuxième point, Warner aurait proposé 60 millions de dollars à Soderbergh, qui a considéré le montant trop peu élevé. Et ce parce que THE MAN FROM U.N.CL.E. devait se tourner sur 4 continents, et recréer les 60’s. D’autant qu’il devait être un blockbuster débutant une possible franchise. Il aurait donc préféré que Warner aligne plus de biftons histoire de faire le film dans de meilleures conditions. Sachant qu’il a réalisé CONTAGION (lui aussi tourné sur plusieurs continents, avec tout plein d’acteurs très prestigieux) pour un peu moins de 60 millions, on ne comprend pas trop le point de vue de Soderbergh.

En revanche, sur le casting, on a tendance à saisir tout à fait la frustration du cinéaste. Voilà quelques jours, nous racontions les dissensions rapportées par la rumeur entre Warner et Soderbergh. Lui voulait Michael Fassbender et Joel Kinnaman. Mais Warner avait préféré considérer Johnny Depp lorsque ce dernier avait déclaré son intérêt pour le projet. Ce faisant, Fassbender et Kinnaman étaient partis sur d’autres projets, 12 YEARS A SLAVE et ARTHUR & LANCELOT (produit par Warner !). Laissant Soderbergh sur le carreau. Puis Matt Damon était entré en jeu mais l’acteur était trop occupé, alors Warner avait proposé de tourner le film en 2013 pour permettre à l’acteur d’être le héros de THE MAN FROM U.N.C.L.E. Ce qu’aurait refusé Soderbergh, qui souhaitait faire de BEHIND THE CANDELABRA, son téléfilm HBO sur Liberace (tournage à l’été 2012), son dernier job avant son congé sabbatique. The Playlist assure par ailleurs que concernant Bradley Cooper et Joel Edgerton, aucune offre réelle ne leur a été faite par Warner. Tout cela n’était que des informations données par les agents des deux comédiens aux médias afin de forcer la main à la major. Ce qui n’a pas fonctionné, donc.

Si l’information de The Playlist sur la défection de Soderbergh se confirme officiellement, Warner devra donc tout recommencer depuis le début. Le studio tente de porter sur grand écran THE MAN FROM U.N.C.L.E. depuis des années, et aurait déjà dépensé des millions de dollars sur la chose (dont 5 millions lorsque la chose était développée par David Dobkin). On imagine donc qu’il ne se tournera pas à la va vite en mars prochain comme prévu mais avec un autre réal. Dans le même temps, Soderbergh compterait bel et bien tourner un autre projet en mars, avant BEHIND THE CANDELABRA. Mais lequel ? Mystère. L’homme qui filme plus vite que son ombre a donc encore de quoi nous surprendre…


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.