Steven Soderbergh rebondit avec THE BITTER PILL

30-11-2011 - 08:15 - Par

Voilà peu de temps, il décidait de se retirer de THE MAN FROM U.N.C.L.E. et recherchait un nouveau projet à filmer début 2012 pour compenser. Et il vient de le trouver.


Cet homme n’est pas croyable, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est loin d’être feignant. Voilà deux semaines, il se retirait de THE MAN FROM U.N.C.L.E. en raison de différends avec Warner au sujet du casting et du budget. Alors qu’il a prévu de prendre sa retraite du cinéma (ou du moins un congé sabbatique) après le tournage de BEHIND THE CANDELABRA, son biopic de Liberace pour HBO qui doit se tourner l’été prochain, il recherchait alors un projet à filmer durant le premier semestre 2012. Histoire de compenser la perte de THE MAN FROM U.N.C.L.E.

Scott Z. Burns

Selon le site The Playlist, ce serait désormais chose faite puisqu’il se serait fixé sur THE BITTER PILL (La Pilule Amère), écrit par son comparse Scott Z. Burns, qui a déjà écrit pour lui THE INFORMANT et le récent CONTAGION, mais aussi… THE MAN FROM U.N.C.L.E. Intitulé un temps THE SIDE EFFECTS, THE BITTER PILL serait un thriller se déroulant dans le monde de la pharmacologie, et fut un temps un projet que Scott Z. Burns comptait réaliser lui-même. Burns avait écrit le script après avoir effectué nombre de recherches pour une série de Peter Berg à laquelle il participait, WONDERLAND (2000), qui se déroulait dans un asile psychiatrique. Elle n’avait compté que 8 épisodes. Après avoir traité ensemble des virus dans CONTAGION, Burns et Soderbergh vont-ils encore nous faire méchamment flipper ? On peut compter dessus.

En effet, voilà comment en parle Burns : « Le film parle des sautes d’humeur des gens, de comment nos sociétés ne tolèrent pas la tristesse et de comment tout cela nous rend vulnérables. » Un pitch que l’on jugerait inoffensif si Burns n’avait pas déclaré auparavant qu’il y avait un twist dans tout ça. « Imaginez que vous et moi parlions de tout ça, et que quelqu’un écoutait notre conversation en secret et se demandait comment il pouvait manipuler notre discussion et en tirer profit », a-t-il expliqué à The Playlist. Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre que le casting avance afin qu’un planning de production soit précisé.


 
Pub

Cinemateaser sur iPad
 
 

Les commentaires sont fermés.