Nouvelles images d’ASTÉRIX ET OBÉLIX : AU SERVICE DE SA MAJESTÉ

01-12-2011 - 13:53 - Par

Le magazine Télérama s’est rendu sur le tournage du quatrième opus de la saga ASTÉRIX et en revient avec de nouvelles photos. 

De la saga live action ASTÉRIX, il n’y a guère que le deuxième, MISSION CLÉOPÂTRE par Alain Chabat, qui a grâce à nos yeux. Et ça tombe bien, c’est aussi le plus gros succès de la trilogie. Après le piteux ASTÉRIX AUX JEUX OLYMPIQUES, la franchise change de main. Fini Thomas Langmann à la production : les ayants droit et Hachette ont choisi Fidélité Productions (8 FEMMES, entre autres) et le réalisateur Laurent Tirard. Et ce après une bataille sans nom entre trois projets concurrents. Celui de Tirard/Fidélité donc, un autre de Thomas Langmann que devait réaliser Christophe Barratier, et un troisième produit par Luc Besson. Tirard l’aurait remporté en raison d’intentions très marquées : « Nous avons choisi de traiter Astérix et Obélix comme des super-héros, et leurs aventures façon James Bond ou Spider-Man » dit-il. Voilà qui nous intrigue…

Avec 60 millions d’euros de budget et un tournage international (Budapest, Malte, Irlande), ASTÉRIX ET OBÉLIX : AU SERVICE DE SA MAJESTÉ fait office de mastodonte, de blockbuster à la française. Dont on espère qu’il saura renouer avec la qualité. Invité sur le tournage, le journaliste Aurélien Férenczi de Télérama, semble en tout cas emballé par ce qu’il a découvert d’un point de vue comique, mais aussi technique, puisque la 3D serait très immersive. D’un point de vue narratif, ce quatrième volet mixe deux albums, « Astérix et les Bretons » et « Astérix et les Normands ». Au casting, Edouard Baer remplace Clovis Cornillac en Astérix, tandis que Gérard Depardieu revient en Obélix. Bien que Thomas Langmann avait signé avec lui un contrat d’exclu, que Fidélité a décidé de racheter. On n’ose imaginer le prix… D’ailleurs, Depardieu fait une saillie verbale de toute beauté dans l’article de Télérama : « Enfant, je ne lisais qu’Astérix. Tintin, je trouvais ça trop bourgeois, je détestais ce chien et ce jeune homme trop bien élevé, ce fouille-merde qui faisait le flic, ça ne m’étonne pas que Spielberg l’ait choisi. » Sacré Gégé…

Laissons désormais la place aux photos exclusives de Télérama (en kiosques dès aujourd’hui), sur lesquelles on peut découvrir Catherine Deneuve en Reine d’Angleterre, et Fabrice Lucchini en César. Le casting se compose également de Bouli Lanners, Dany Boon, Vincent Lacoste, Valérie Lemercier, Guillaume Gallienne, ou encore Charlotte Le Bon, rescapée de la météo de Canal+.

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.