THOR 2 : Natalie Portman voit rouge

15-12-2011 - 07:30 - Par

Visiblement, la jeune star n’a pas, mais alors pas du tout apprécié que la firme se sépare de Patty Jenkins. Et l’aurait fait savoir…


C’est dans un long article du Hollywood Reporter que l’on apprend les soucis connus en coulisses par THOR 2. On savait déjà que Marvel avait décidé de se séparer de Patty Jenkins en raison de différends artistiques, et recherchait depuis un remplaçant. Seraient considérés les réals de télé Alan Taylor et Daniel Minahan. Sauf que la nouvelle aurait fortement déplu à Natalie Portman. La star, qui est en congé maternité depuis plusieurs mois maintenant, doit revenir sur les plateaux pour THOR 2, mais rechignerait en raison du renvoi de Jenkins. Car il s’agirait bien de renvoi. Les précédentes informations assuraient que le divorce entre la cinéaste et Marvel s’était fait à l’amiable, et que Jenkins travaillerait peut-être avec la firme dans le futur. Mais des sources assurent au Reporter que Jenkins aurait été licenciée sans préavis car Marvel considérait qu’elle ne prenait pas de décisions suffisamment rapides ou claires et craignait ainsi que la production soit chaotique…

Sauf que la nouvelle aurait été rendue publique sans même que Natalie Portman n’ait été prévenue au préalable, ce qui a rendu l’actrice furieuse, étant donné qu’elle poussa Marvel à engager Jenkins… Rajoutons à cela le fait que depuis qu’elle est devenue maman, la star songerait sérieusement à s’éloigner des écrans pour quelques années, histoire de s’occuper de son fils, et l’on imagine le caractère explosif du désaccord. Elle aurait consenti à se réengager sur THOR 2 sans rechigner en raison de l’engagement de Jenkins, première femme à être embauchée pour un blockbuster de ce type. Résultat : même si Portman est par contrat obligée de revenir pour THOR 2, il se dit que Marvel tente désormais d’arranger la situation avec elle, histoire que tout ceci ne se termine pas en eau de boudin.

On voit là à l’œuvre les méthodes contestées de Marvel, qui était déjà entré en conflit avec Jon Favreau sur IRON MAN 2, ou avait signé des contrats ridiculement bas à Scarlett Johansson et Mickey Rourke sur ce même film. Selon d’autres sources du Reporter, le renvoi de Jenkins est d’autant plus incompréhensible que contrairement à ce qui a été dit plus haut, la vision de la cinéaste était tout ce qu’il y a de plus claire. Au point que ses intentions furent même la raison principale de son engagement. Mais après avoir engagé des scénaristes pour les réécritures, la firme aurait compris que les objectifs de Jenkins ne lui convenaient pas et surtout, ne convenaient pas à ce que Marvel a en tête pour ses franchises sur le long terme. Bref, tout ça sent le bon development hell…


 
Pub

Cinemateaser sur iPad
 
 

Les commentaires sont fermés.