Round d’infos sur THE HOBBIT

30-12-2011 - 09:13 - Par

Peter Jackson décrit son diptyque dans la presse anglaise, tandis que Christopher Lee commente son retour en Saroumane dans ses vœux de Noël vidéo.


Dans un an, nous aurons enfin vu la première partie de THE HOBBIT, intitulée en France BILBO LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU (sortie le 12 décembre). Et il faut dire que la planète entière attend le film de pied ferme, qui devrait être l’un des événements de 2012. Mais cela fait déjà un moment que l’on parle de la chose, grâce à diverses interviews, aux vidéo blogs de Peter Jackson, aux special shoots des 13 Nains, ou encore au tout récent trailer. Et cela ne risque pas de se calmer dans les prochains mois. La preuve avec ce post…

On commence avec Peter Jackson, qui parle de THE HOBBIT dans le magazine anglais Total Film (via io9) en comparant notamment la chose avec LE SEIGNEUR DES ANNEAUX. « ‘Bilbon’ est clairement un livre pour enfants, au contraire du ‘Seigneur’, dit-il. Et j’ai compris que les Nains font toute la différence. Leur énergie et leur mépris du politiquement correct apportent un vrai esprit au récit. C’est ce qui m’a convaincu de faire le film. Mais les Nains étaient aussi ce qui m’inquiétait. Je m’imaginais ces 13 gars avec de longs cheveux et des barbes et je me disais ‘Comment les distinguer les uns des autres ?’ Dans LA COMMUNAUTÉ DE L’ANNEAU nous avions neuf personnages et ça m’apparaissait déjà comme un problème. Là, si on inclut Gandalf et Bilbon, ça nous en fait quinze. Mais on s’en sort bien. Les Nains donnent un ton enfantin et comique qui différencie le film très bien du SEIGNEUR DES ANNEAUX ».

Mais que les fans se rassurent, car THE HOBBIT restera tout de même dans l’esprit de la trilogie de l’Anneau selon Jackson : « Je veux donner l’impression que nous avons simplement posé de nouveau nos caméras en Terre du Milieu. Que ces deux films se situent vraiment juste avant les trois autres. Nous sommes la même équipe retournant au même univers. » Quant au ton général de THE HOBBIT, Jackson le compare à « un conte de fées ». « C’est plus joyeux, mais quand on arrive à la fin, Tolkien se projette dans ce monde et se prépare déjà à écrire l’aventure épique du SEIGNEUR. Tous les thèmes sombres et adultes qui y prévalent se mettent en place à la fin de ‘Bilbon’ »

Par ailleurs, nous vous mettons ci-dessous une vidéo de Christopher Lee, qui a posté sur le Net une vidéo de dix minutes pour souhaiter ses vœux à ses fans. Il y parle de sa carrière actuelle, et notamment de HUGO CABRET et DARK SHADOWS. Mais aussi de THE HOBBIT, où il reprend son rôle de Saroumane. Lee, visiblement fatigué, révèle qu’en raison de son âge, il n’accepte plus que des petits rôles pouvant se tourner en quelques jours, « mais ayant une vraie signification, afin que le public les remarque et se souvienne d’eux une fois le film fini ».





 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.