Nouvelle image de PROMETHEUS + Propos de Damon Lindelof

15-01-2012 - 11:14 - Par

Celle-ci, en haute résolution, révèle-t-elle les Space Jockeys ? Il semblerait… Quoi qu’il en soit, tout cela reste très joli à regarder. Vivement le 30 mai.


Après THE HOBBIT hier, le L.A. Times continue de révéler ses exclus du début d’année. Et contrairement à USA Today ou Entertainment Weekly, le journal ravit les cinéphiles en proposant des images en haute résolution. Cette fois, de PROMETHEUS, opus très attendu de Ridley Scott devant arriver en salles chez nous le 30 mai (après un passage à Cannes ?). Dans l’article qui accompagne la photo, le scénariste Damon Lindelof s’exprime sur l’expérience qu’a été pour lui de passer de la série LOST à ce blockbuster ultra attendu et disons-le tout net, très casse gueule : « En arrêtant LOST, je me suis dit ‘Quel soulagement de pouvoir enfin sortir du mystère et du secret’, et je me suis finalement retrouvé dans la même situation. » Tu m’étonnes. Car ces dernières années, hormis THE DARK KNIGHT RISES, aucun autre film n’a été plus mystérieux et entouré de secret que PROMETHEUS. Au point que cela en devienne parfois ridicule, les différents membres de l’équipe se contredisant sur la filiation du film avec ALIEN.

Damon Lindelof sort toutefois un peu de sa coquille dans l’article en en disant un peu plus sur ce que l’on peut attendre de PROMETHEUS : « Le film est définitivement épique. L’un des cinéastes dont nous avons parlé tous ensemble de manière perpétuelle et extensive en tant que référence était David Lean. Nous voulions que le film soit ample en mettant nos personnages dans des espaces gigantesques. D’autant que cela avait du sens avec les thèmes dont nous parlons, à savoir que nous sommes juste des moucherons rampant sur notre petite planète. » Où tout cela renvoie à l’idée des Dieux et ingénieux dont parlait Ridley Scott avant même que ALIEN PREQUEL ne devienne PROMETHEUS. Ici, les Dieux et ingénieurs étant logiquement les Space Jockeys. Et justement, sur la nouvelle image ci-dessous, on pense les apercevoir, dans l’ombre. Observez bien la photo (ou éclaircissez votre écran pour réduire les zones d’ombre) : dans le couloir, deux silhouettes se tiennent debout et rappellent le Space Jockey du premier ALIEN, en version plus réduite…

Cliquer pour agrandir




 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.