Premières images d’ANNA KARENINE de Joe Wright avec Keira Knightley et Jude Law

24-02-2012 - 12:39 - Par

Le réalisateur d’ORGUEIL & PRÉJUGÉS et HANNA adapte le roman de Léon Tolstoï. Et opte pour une mise en scène plutôt expérimentale. Premières photos.

Adapter le chef d’œuvre de Tolstoï, sacrée gageure. Surtout quand on n’a pas le budget escompté pour tourner en Russie autant qu’on le souhaite. Alors pour compenser, Joe Wright a décidé de faire de son ANNA KARENINE un objet filmique différent des films en costumes classiques. En effet, le réalisateur a décidé de tourner sur un seul et même plateau figurant un ancien théâtre, dans lequel sont construits d’autres décors, plus petits. Le tout servant d’allégorie au côté théâtral de l’existence des personnages. Pas facile à expliquer, mais l’on a déjà hâte de voir ce que tout cela peut donner.

Au casting, on retrouvera Keira Knightley, qui avait déjà tourné ORGUEIL & PRÉJUGÉS et REVIENS-MOI avec le cinéaste. La comédienne sera accompagnée de Jude Law et Aaron Johnson. Rappelons que le roman de Tolstoï, publié durant les années 1870, suit une jeune femme adultère, Anna Karénine. Voici le pitch du roman tel que livré par l’éditeur français Gallimard : « La quête d’absolu s’accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher, ne peut ressentir qu’un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l’incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d’Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n’est pas d’avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l’humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d’un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c’est une « femme perdue » »

Keira Knightley campe Karénine, Jude Law son mari, et Aaron Johnson son amant le comte Vronski. ANNA KARENINE sortira chez nous le 3 octobre prochain, chez Universal. En attendant, voici les quatre premières images, révélées par Focus Features (via The Playlist).





 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.