Vidéo : Quand Steven Spielberg attendait des nominations à l’Oscar pour LES DENTS DE LA MER

26-02-2012 - 13:46 - Par

Janvier 1976. Devant sa télé, un jeune cinéaste de 29 ans regarde les nominations aux Oscars, espérant que son film LES DENTS DE LA MER soit cité…

À l’été 1975, Universal sort en salles un film dont la production a été chaotique : LES DENTS DE LA MER. À sa barre, un jeune cinéaste du nom de Steven Spielberg, dont le premier film de cinéma, SUGARLAND EXPRESS, était passé plutôt inaperçu auprès du public même s’il avait reçu le prix du scénario à Cannes. Mais LES DENTS DE LA MER va changer la donne, en réalisant un score dantesque au box office (470 millions de dollars de recettes dans le monde à ce jour, dont 260 aux USA), et transformer Hollywood en créant le blockbuster estival.

Quelques mois plus tard, Steven Spielberg regarde à la télévision les nominations aux Oscars. Malicieux et profondément ironique, le réalisateur se filme avec des amis. Si LES DENTS DE LA MER reçoit au final quatre citations – meilleur film, meilleur son, meilleure musique, meilleur montage / il remportera les trois derniers –, on peut le voir regretter en riant ne pas être nommé meilleur réalisateur, échouant devant Fellini, Kubrick ou Lumet (y a pire…). Ses amis, eux, sont plus vindicatifs, assurant : « Comment il peut être nommé meilleur film, et pas meilleur réalisateur. Qui a fait le film ? Sa mère ». Spielberg lui, les exhorte à arrêter leur diatribe. Ironie de l’histoire : cette année, CHEVAL DE GUERRE est nommé dans la catégorie meilleur film, mais Spielberg, lui, ne l’est pas dans celle du meilleur réalisateur.

Pour finir, face caméra, Spielberg lance : « L’industrie aime les gagnants, mais n’aime pas les gagnants ». On peut voir ici tout le désir de reconnaissance de Steven Spielberg et un défi à Hollywood. Deux ans plus tard, il sera nommé meilleur réalisateur pour RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE. Et sera de nouveau cité en vain dans la catégorie pour LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE puis E.T. Il devra attendre 1994 et LA LISTE DE SCHINDLER pour recevoir enfin le trophée, qu’il obtiendra une nouvelle fois en 1999 pour SOLDAT RYAN. Ses seuls à ce jour…



Merci à Video Thunder


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.