Michael K. Williams sera Ol’ Dirty Bastard dans DIRTY WHITE BOY

23-03-2012 - 07:30 - Par

L’éternel Omar de SUR ÉCOUTE (mais pas que) vient d’être engagé pour camper le rappeur le plus déglingo de l’histoire dans un biopic qu’on espère bien frappé.

Y a des jours comme ça, où l’on est contents de se lever, si c’est pour apprendre qu’un acteur formidable a chopé un rôle d’envergure. Aujourd’hui, c’est le cas, puisqu’on apprend que l’excellent Michael K. Williams a été embauché pour incarner le rapper du Wu Tang Ol’ Dirty Bastard (aka Russell Jones à l’état civil) dans un biopic intitulé DIRTY WHITE BOY. Un comédien que tout le monde adore depuis SUR ÉCOUTE (il y incarnait Omar, le braqueur de dealers), mais qui avait tout autant brillé dans ALIAS, et qui fait les beaux jours de BOARDWALK EMPIRE.

DIRTY WHITE BOY, décrit comme un mix entre RISKY BUSINESS et 8 MILE,  contera la vie d’ODB selon le point de vue de Jarred Weisfeld, un stagiaire de 22 ans bossant sur la chaine VH1 et qui devint le manager du rapper. La mère de ODB, Cherry Hones, est impliquée dans le projet, et le supervisera. À la production, on retrouvera Lars Knudsen et Jay Van Hoy, récemment à l’origine de BEGINNERS. Le scénario sera assuré par Brent Hoff (producteur sur THE DAILY SHOW). Le réalisateur de la chose sera Joaquin Baca-Asay, dont il s’agira du premier film, mais pas de la première expérience. Le bonhomme a été en effet directeur de la photographie chez James Gray (TWO LOVERS, LA NUIT NOUS APPARTIENT) ou chez Mike Mills (ÂGE DIFFICILE OBSCUR). Une équipe engageante en somme.

Dans le communiqué officiel, les producteurs assurent que DIRTY WHITE BOY sera tout autant « sombre, drôle et humain ». On espère donc que le script sera à la hauteur de la personnalité fantasque d’ODB, qui outre son passage en prison, est connu pour ses soucis d’addiction à la drogue ou sa propension à faire des enfants dans tous les ports. Il décéda en 2004 d’un arrêt cardiaque dû à une overdose.


Source : Deadline


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.