Isabelle Huppert débarque dans le SUSPIRIA de David Gordon Green

17-05-2012 - 14:25 - Par

L’actrice française s’en va arpenter les corridors rougeâtres du remake du chef-d’œuvre de Dario Argento. En espérant que sa présence soit des plus maléfiques.

Cannes c’est bien sûr la célébration du 7ème art et tout ça, mais c’est aussi une période propice pour en apprendre des vertes et des bien mûres : à en croire les bruits entendus dans la sphère internet, notre Isabelle Huppert nationale a intégré les rangs du remake de SUSPIRIA, que va mettre en boîte d’ici septembre David Gordon Green (l’amusant DELIRE EXPRESS et le moins désopilant VOTRE MAJESTE). Surprenant est le mot qui vient tout de suite à l’esprit mais il ne faut pas oublier que 1) le film est vendu par la société française Wild Bunch (WHITE MATERIAL avec la même Huppert) 2) une telle annonce ne peut que redonner un peu de couleur à un projet qui frise l’hérésie pure et dure. Considérant que la version de 1977 est l’un des points d’orgue de la carrière du décadent Dario Argento (qui présentera en séance de minuit sur la Croisette son DRACULA 3D) et une date indélébile dans le cinéma d’horreur transalpin.

Coutumière des personnages psychologiquement barrés ou mentalement instables, Isabelle Huppert pourrait donc raviver par sa seule présence cette « relecture » aussi imperceptible à l’heure actuelle que mal aimée. A condition, de se voir offrir un rôle à la (dé)mesure de son talent. On prie donc que les producteurs l’aient sollicitée pour incarner l’une des sorcières imposant leur malveillance commune dans les couloirs et recoins sombres d’une école européenne que va intégrer une étudiante américaine (la fraîchement engagée Isabelle Fuhrman), pour mieux découvrir l’horrible vérité sur les évènements sanglants qui ont court en ces lieux. Pour en avoir confirmation, il faudra être un petit peu patient, la répartition de la distribution étant encore dans le flou. Au mieux la comédienne pourra elle-même éclairer notre lanterne dans les jours à venir puisqu’elle fera un petit tour sur Cannes pour y présenter AMOUR de Michael Haneke et IN ANOTHER COUNTRY de Hong Sang-soo.

Délaissons-là Isabelle Huppert, car elle n’est pas la seule à rejoindre SUSPIRIA, Janet McTeer (nommée à l’Oscar cette année pour ALBERT NOBBS), Michael Nyqvist (MILLENIUM) et Antje Traue (MAN OF STEEL) étant également conviés à la fête avec des postes indéfinis. Mais on imagine qu’ils devraient combler le personnel de l’institut possédé par le mal. Côté équipe technique, le film s’offre un joli panel d’artisans avec la costumière Milena Canonero (MARIE-ANTOINETTE), le chef décorateur Richard A.Wright (MUD) et le directeur de la photographie Tim Orr (L’AUTRE RIVE). A défaut d’être utile, le film de David Gordon Green a néanmoins des chances d’avoir plastiquement de la gueule.


Source : The Playlist


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.