Review BD : LES AVENTURES DE BERTRAND KEUFTERIAN n°3

04-07-2012 - 16:14 - Par

Un an après les deux premiers volets, le comic lorrain continue son aventure avec un troisième épisode qui prend le temps de développer son univers.

Voilà deux ans que l’on vous parle ici régulièrement du comic français LES AVENTURES DE BERTRAND KEUFTERIAN, projet lancé par de jeunes auteurs affiliés à l’association Phylactères. Il faut dire que cette création avait tout pour nous séduire, puisque, comme nous l’écrivions l’an dernier lors de la review des deux premiers volets, KEUFTERIAN affiche des influences parlantes, de X-FILES à Joss Whedon. Nous avions goûté le sens du dialogue des auteurs Guillaume Matthias et Carlos Rodrigo, mais aussi le fait que jamais LES AVENTURES DE BERTRAND KEUFTERIAN ne tente de se départir de son ancrage français et encore mieux, régional. Le décor de la ville de Metz, assumé et martelé, donnait ainsi à la BD une vraie personnalité.

On vous rappelle rapidement le pitch du comic : après une invasion alien ratée, les extraterrestres sont confinés dans certains points du globe. Parmi eux, la ville de Metz. Depuis ces événements, des Traqueurs d’Aliens mènent la vie dure aux créatures de l’espace afin de les empêcher de créer le chaos dans les zones où ils ont été assignés. Bertrand Keufterian, trentenaire célibataire franchement loser se met en tête de devenir un Traqueur. C’est que cette caste est devenue très prestigieuse grâce à une télé réalité qui suit leurs aventures… À la fin des deux premiers volets, nous avions laissé Bertrand héros malgré lui, sauveur d’une petite fille après un attentat terroriste ayant mis fin au confinement des aliens. Un art du cliffhanger maîtrisé, héritage, là encore, d’X-FILES.

Un an plus tard, voici donc le troisième tome de KEUFTERIAN, intitulé « Le Coup classique », et le moins que l’on puisse dire, c’est que Guillaume Matthias et Carlos Rodrigo nous ont réservé de belles surprises. Car loin de jouer la carte du rebondissement vain à foison, qui pourrait rapidement faire du comic une coquille vide, ce troisième épisode prend le temps de développer l’univers, voire, lâchons le mot, une mythologie. Ainsi, Matthias et Rodrigo s’attardent sur les coulisses de la télé-réalité consacrée aux Traqueurs, se penche sur un certain background politique et social (aux résonances contemporaines bien vues et surtout, jamais assénées bêtement), ou créent de nouveaux personnages secondaires aux aspirations conspirationnistes, dont les intentions restent ici encore floues. Et donc forcément intrigantes. Le fait que Matthias et Rodrigo parviennent en quelques pages à relancer l’intérêt de leur BD, via ces nouveaux arrivants, et à élargir les enjeux et le propos n’est que l’un des intérêts parmi d’autres de ce troisième volet, et apporte une richesse extrêmement bienvenue au pitch de départ. On applaudit aussi le fait d’avoir laissé un auteur extérieur au projet, Fed.M, créer un épisode parallèle/prequel (« Brainstorming »), qui lui aussi apporte une certaine densité à l’ensemble, d’autant que son trait et ses choix esthétiques sont à mille lieues de ceux de Matthias et Rodrigo. Résultat, on se prend extrêmement rapidement au jeu, et l’on a déjà hâte de lire la suite de ces aventures. Mais pour ça, il faudra attendre 2013… Alors le seul gros défaut que l’on pourrait citer n’en est presque pas un : que les épisodes se succèdent à une fréquence plus rapide.

POUR VOUS PROCURER LA BD : 

Pour les Parisiens, LES AVENTURES DE BERTRAND KEUFTERIAN est en vente à la Librairie Apo[K]Lyps, 120 rue Legendre dans le 17ème.

N’hésitez pas à aller saluer le créateur de Bertrand Keufterian, Guillaume Matthias, lors du Comic-Con de Paris. Il sera en effet présent sur le stand de BD Buzz (stand DD12, Hall 6, allée D) pour une séance de dédicaces ce jeudi 5 juillet.

Pour acheter la BD, voici tous les points de vente

Pour l’acheter en ligne

Pour l’acheter en version numérique / iPad, procurez-vous l’application WebEllipses

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.