Galerie d’artworks pour THE AMAZING SPIDER-MAN

07-07-2012 - 11:25 - Par

Avec des dessins préparatoires de scènes ayant échoué dans le film, et des designs du costume de Spidey ou du Lézard au final abandonnés.

THE AMAZING SPIDER-MAN est enfin sorti cette semaine. En France, il a réuni 250 000 spectateurs lors de son premier jour d’exploitation mercredi : un très beau score, mais évidemment en deçà de ceux réalisés par les épisodes signés Sam Raimi. Aux Etats-Unis, Spidey a amassé 35 millions de dollars premier jour (un record pour une sortie un mardi), et en était jeudi soir à 75 millions de dollars de recettes. Au total, le film a rapporté dans le monde un peu plus de 125 millions de dollars en trois jours. Pas mal, donc. Et ce, en dépit de critiques mitigées en France (on se demande encore pourquoi, tant ce reboot s’avère d’une grande densité psychologique et émotionnelle), et bien plus élogieuses aux Etats-Unis (eh oui…).

Tout ça pour dire que comme de coutume, une fois un film hollywoodien sorti, les visuels tombent à la pelle. Et concernant THE AMAZING SPIDER-MAN, ce sont des artworks qui se dévoilent à nous aujourd’hui. On peut ainsi découvrir ci-dessous des dessins préparatoires pour les décors de la tour Oscorp ou du labo clandestin de Curt Connors dans les égouts. Ainsi que des artworks et costume deigns abandonnés concernant le look du Lézard et de Spider-Man. Dont certains allaient clairement du côté badass de la force arachnéenne. Intéressant, donc.

Sachez par ailleurs, que, oh étonnement !, la production a assuré que THE AMAZING SPIDER-MAN était le premier volet d’une trilogie. Autant dire que nous voilà très surpris (ironie, ironie). THE AMAZING SPIDER-MAN 2 est d’ores et déjà prévu pour une sortie en 2014. Certains clament que ce deuxième volet devrait s’intéresser encore davantage à l’origine de Spidey. Rapport à la scène présente dans le générique, et aux scènes coupées (vues dans les trailers), qui laissaient entendre que Peter Parker était destiné à devenir l’homme araignée eu égard aux expérimentations de son père. Ce ne serait donc pas un hasard si Parker parvient à supporter la piqûre de l’araignée créée par son paternel. Bref, on reparlera de tout ça en temps et en heure…



Sources : Joblo, Hey U Guys

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.