L’histoire qui a inspiré 30 MINUTES MAXIMUM redevient un film

30-08-2012 - 09:26 - Par

Hein, quoi ? Explications.

Sorti fin 2011, 30 MINUTES MAXIMUM de Ruben Fleischer contait sous forme de comédie débile l’histoire d’un livreur de pizzas forcé de braquer une banque par deux malfrats qui lui avaient attaché une bombe au torse. Sauf que cette histoire abracadabrante n’était pas née dans l’esprit d’un scénariste retors. Mais s’inspirait vaguement… de faits réels. Sans que les crédits du film n’en fassent mention.

En effet, en 2003, un homme nommé Brian Douglas Wells, livreur de pizzas de son état, entra dans une banque, assurant qu’il était forcé de la braquer, car des malfrats avaient attaché une bombe à son cou. Jusqu’ici, on peut encore en « rire ». Sauf que dans la réalité, les choses ne se sont pas finies dans la gaudriole puisqu’une fois sorti de la banque, la bombe attachée à Wells explosa, le tuant sur le coup, devant une horde de policiers interloqués. Après enquête, le FBI détermina que Wells était en fait complice de ses bourreaux, mais qu’il n’était pas au courant que la bombe autour de son cou était réelle… Glauque.

Eh bien cette histoire, contée dans le livre « Pizza Bomber, The Untold Story of America’s most shocking bank robbery » de Jerry Clark (agent du FBI) et Ed Palattella, va devenir un film. Le bouquin ne sortira qu’en novembre prochain aux Etats-Unis, mais les droits ont déjà été achetés par Mythology Entertainment et Anyway Entertainment. Parmi les producteurs du projet filmique, provisoirement titré COLLAR BOMB HEIST, figure le scénariste James Vanderbilt, qui a écrit un autre projet de Mythology, WHITE HOUSE DOWN de Roland Emmerich. Pour donner vie au projet, les producteurs ont également acheté les droits d’un article du magazine Wired. L’équipe artistique de COLLAR BOMB HEIST n’a pas encore été précisée. On vous tiendra au courant. (Source : Deadline)


 
Pub

Cinemateaser sur iPad
 
 

Les commentaires sont fermés.