Premiers artworks pour le comic DJANGO UNCHAINED

10-10-2012 - 07:56 - Par

Une BD en cinq volumes prévue pour début décembre aux Etats-Unis, qui se dévoile via deux artworks pour les couvertures, signés Jim Lee et Massimo Carnavale.

On vous a déjà parlé du comic DJANGO UNCHAINED, mini-série en 5 volumes devant sortir en décembre aux Etats-Unis. Publié par DC Comics (via Vertigo), il sera cornaqué par R.M. Guera, auteur connu notamment pour « Scalped » ou « Le Lièvre de Mars ». Aujourd’hui, grâce au site Slashfilm, nous pouvons voir à quoi ressemblera non pas l’intérieur des BD, mais l’extérieur, à savoir les couvertures. Ce sont en effet deux créations de couv’ par Jim Lee et Massimo Carnavale qui se dévoilent aujourd’hui. Voilà qui devrait ravir les collectionneurs. Pour le moment, on ne sait pas encore si la chose sortira en France avant que DJANGO UNCHAINED n’atteigne les salles françaises le 16 janvier.

Pour ceux sortant d’une grotte ou d’une longue hibernation, on vous remet le pitch officiel du film : « Se déroulant dans le Sud des Etats-Unis deux ans avant la Guerre de Sécession, DJANGO UNCHAINED met en scène Jamie Foxx, qui interprète Django, un esclave dont le brutal destin avec son ancien propriétaire le mène à rencontrer le chasseur de primes allemand Dr King Schultz (Christoph Waltz). Schultz, qui traque les meurtriers Frères Brittle, sait que seul Django peut les mener à ces derniers. Schultz devient donc lui-même propriétaire de Django, et lui promet de l’affranchir s’il l’aide à capturer les Brittle, morts ou vifs. Une fois cette mission rapidement accomplie, Django est ainsi libéré par Schultz, mais les deux hommes décident de ne pas se séparer. Schultz part alors avec son nouvel allié aux trousses du criminel le plus recherché du Sud des Etats-Unis. Mais Django ne s’intéresse qu’à son but ultime : libérer son épouse Broomhilda (Kerry Washington), du joug du propriétaire terrien Calvin Candie (Leonardo DiCaprio), qui charge son employé Ace Woody (Kurt Russell) d’entraîner ses esclaves pour des combats sans pitié. »

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.