Bande-annonce pour MÖBIUS d’Eric Rochant avec Jean Dujardin

09-01-2013 - 16:03 - Par

Mais aussi Tim Roth, Cécile de France, Emilie Dequenne et cerise sur le gâteau, Wendell Pierce, issu des séries THE WIRE et TREME.

Petit flashback : à la fin des années 80 / début des années 90, Eric Rochant a fait vibrer notre cinéphilie avec trois films formidables. Le générationnel UN MONDE SANS PITIÉ (« C’est pas nous les bandits, putain ! »), l’exalté AUX YEUX DU MONDE et last but not least, son chef-d’œuvre d’espionnage, malheureusement trop peu vu à l’époque, LES PATRIOTES. Depuis, on avoue avoir perdu le contact avec Rochant en tant que spectateur. Non pas qu’il n’ait rien livré d’intéressant par la suite, mais ni ANNA OZ, ni VIVE LA RÉPUBLIQUE ou TOTAL WESTERN n’arrivaient à la hauteur de ses trois premiers longs. Nous sommes donc ravis de le voir revenir avec un projet hautement ambitieux, MÖBIUS, thriller d’espionnage (tiens, tiens…) à vocation divertissante, avec un casting international plutôt très léché composé de Jean Dujardin, Cécile de France, Tim Roth, Wendell Pierce et Emilie Dequenne. Un premier teaser était déjà apparu sur la toile, mais nous n’avions pas eu l’opportunité de le relayer, donc on se rattrape avec le trailer, plus long, plus narratif et plus explicatif. Retrouvez-le en bas de post, accompagné d’une galerie de photos et de posters.

De quoi parle MÖBIUS ? Son titre et le logo du poster font évidemment référence au ruban de Möbius. Quant au pitch officiel, le voici : « Grégory Lioubov (Jean Dujardin), un officier des services secrets russes, est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice (Cécile de France), une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute. » Un pitch qui nous rappelle l’histoire du roman « Comme un collégien » de John Le Carré, deuxième volet de « La Trilogie Karla » dont « La Taupe » était le premier volet. Le Carré y suivait un espion anglais envoyé à Hong Kong pour surveiller un homme d’affaire chinois suspecté de blanchir de l’argent pour financer le KGB. Dans le processus, il tombait amoureux d’une ancienne agent infiltrée anglaise, devenue la maîtresse de l’homme d’affaire en question.

MÖBIUS sortira dans nos salles le 27 février prochain.

Photos : Fabrizio Maltese

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.