Flopée d’images pour THE MONUMENTS MEN de George Clooney (MàJ avec trailer)

08-08-2013 - 08:47 - Par

Déjà un favori aux prochains Oscars avant même d’avoir été projeté à qui que ce soit, le nouveau film de George Clooney se dévoile en photos.

MISE À JOUR : Le trailer de THE MONUMENTS MEN vient de tomber (via The Playlist). Découvrez-le ci-dessous. Ou l’on comprend qu’en plus d’être fun, drôle, esthétiquement superbe, THE MONUMENTS MEN sera aussi un film militant pour la préservation de la culture, mémoire des peuples. Prendre des paquets de millions de dollars à une major hollywoodienne pour un tel propos, il n’y avait bien que George Clooney pour le faire. Et c’est aussi pour ça qu’on l’aime, le bonhomme.

On savait déjà que George Clooney considérait THE MONUMENTS MEN comme un tournant dans sa carrière et dans celle de son partenaire de production Grant Heslov. Puisque le projet est un film à gros budget que Clooney considère comme un « gros divertissement » ayant « quelque chose à dire ». Autant dire un programme pour lequel on signe tout de suite. Aujourd’hui, Clooney précise à USA Today : « Grant et mois voulions faire un film moins cynique que bien des films que nous avons faits. Grant a lu le bouquin, me l’a donné, on est allé voir Sony et on a eu le feu vert. » Simple.

On vous rappelle que THE MONUMENTS MEN s’inspire d’une histoire vraie et adapte un livre de Robert Edsel. En voici le résumé : « A peine un pays conquis, les armées d’Hitler se livraient au pillage systématique des plus belles collections d’art – des familles juives entre autres – en confisquant au nom du Führer des Michel-Ange, des Vinci, des Van Eyck ou encore des Vermeer avec le projet de construire le plus extraordinaire des musées à Linz, sa ville natale. 
Dès 1941, Eisenhower crée un groupe d’experts (Les Monuments Men) afin de protéger les trésors américains. En 1944, ce groupe élargi à treize nationalités, composés de conservateurs, de professeurs d’histoire de l’art, d’architectes, d’archivistes va accompagner les armées de la libération afin de protéger le patrimoine architectural européen et de récupérer les milliers d’œuvres enlevées par les nazis. 
Robert Edsel a tout particulièrement suivi les aventures de neuf hommes et d’une femme. George Stout, l’un des initiateurs du projet au courage et au charisme hors normes, JJ Rorimer qui deviendra le futur directeur du Metropolitan Museum of Art et découvrira dans le château de Neuschwanstein des milliers de tableaux, Jacques Jaujard, le directeur des Musées Nationaux qui réussira à protéger le Louvre et les trésors nationaux… et surtout l’étonnante Rose Vaillant, véritable héroïne qui au jeu de Paume établira secrètement la liste des mouvements des œuvres vers l’Allemagne. 
Des plages du D-Day aux réserves des plus grands musées, des châteaux de Bavière au Nid d’aigle de Berchtesgaden, des mines de Merkers à celles de Altaussé, Robert Edsel nous fait participer à la plus extraordinaire et dangereuse chasse aux trésors du XXe siècle. »

« Hitler a perpétré le plus gros vol d’œuvres d’art de l’histoire, explique Clooney. Et s’en est presque tiré. Accessoirement cela faisait longtemps que l’on n’avait pas trouvé une histoire inédite à raconter en rapport avec la Seconde Guerre mondiale. » Ci-dessous, découvrez une flopée d’images du film, dont la sortie française est fixée au 5 février 2014. Histoire de bénéficier sans doute du potentiel buzz que le film obtiendra aux Oscars.

Sources photos : EW / USA Today

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.