Cannes 2014 : BIRD PEOPLE / Critique

19-05-2014 - 20:13 - Par

De Pascale Ferran. Sélection officielle, Un Certain Regard


Synopsis officiel : En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie.
Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel.

Un ingénieur américain débarque à Paris pour un voyage d’affaires. Il pose ses bagages dans un hôtel de transit, à Roissy. Dans l’établissement, travaille une jeune étudiante. Elle fait les chambres. Le premier décide de tout plaquer. La seconde fait une étrange expérience. Pascale Ferran (LADY CHATTERLEY) dépeint deux personnages qui ne se croisent pas mais qui ont pourtant en commun le rêve de s’extraire de leur existence pour posséder le monde. Qu’il provoque sa chance ou qu’elle la subisse. Dans BIRD PEOPLE, la beauté émerge où on ne l’attend pas : dans les gestes routiniers, dans les décors impersonnels, dans celui qui revendique son individualité face à un monde global, s’accommode de sa place avec fierté. Depuis la chambre de l’Américain, la vue donne sur les ballets aériens des avions. Comme dans tous les hôtels de luxe standardisés, les fenêtres s’entrouvrent à peine, comme pour maintenir à leur place ceux qui font tourner le monde. BIRD PEOPLE est ancré dans un univers très concret, avec un message presque social, mais l’amène ailleurs, dans une réalité plus poétique où la caméra survole, via des plans sublimes, les pistes d’aéroport sur fond de « Space Oddity ». Sur Terre, Josh Charles, acteur bizarrement sentimental, et Anaïs Demoustier, l’une des meilleures comédiennes françaises, sourient à un destin de tous les possibles. Un film insaisissable à la beauté folle.

De Pascale Ferran. Avec Josh Charles, Anaïs Demoustier, Roschdy Zem. France. 2h07. Sortie le 4 juin



BIRD PEOPLE Bande-annonce par diaphana

Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.