Résultats de votre recherche

Cinemateaser n°82 : le sommaire

27-02-2019 - 10:30 - Par

Cinemateaser n°82 : le sommaire

Découvrez notre numéro de mars 2019 – et ses deux couvertures au choix.

>>> Lire la suite

 

Découvrez en kiosques le 54e numéro du magazine Cinemateaser

06-05-2016 - 14:00 - Par

Découvrez en kiosques le 54e numéro du magazine Cinemateaser

Couverture, date de parution et sommaire complet : c’est par ici !

>>> Lire la suite

 

Toronto 2015 : le line-up de Midnight Madness, Vanguard, TIFF Docs, Masters of Cinema et Cinematheque

11-08-2015 - 19:39 - Par

Toronto 2015 : le line-up de Midnight Madness, Vanguard, TIFF Docs, Masters of Cinema et Cinematheque

Après les sélections Gala et Special Presentations où s’alignent les films les plus connus, le TIFF dévoile une partie du reste de son line-up. Et il y a du choix…

>>> Lire la suite

 

Trailer pour CHILD 44, avec Tom Hardy, Noomi Rapace et Gary Oldman

27-01-2015 - 19:49 - Par

Et une tripotée d’excellents acteurs qui prennent l’accent russe.

>>> Lire la suite

 

Rencontre avec Ole Bornedal

08-01-2010 - 00:17 - Par

BornedalITVBandeau

Vous le savez, à Cinemateaser, on a beaucoup aimé JUST ANOTHER LOVE STORY. Au festival Ciné Nordica, on a eu l’occasion de rencontrer son réalisateur Ole Bornedal, un Danois qui fut un jour en contrat avec les Weinstein pour une carrière hollywoodienne avortée. Mais qui n’a pas dit son dernier mot en matière de cinoche ultra-efficace et d’entertainment «à l’américaine». La preuve, les USA en redemandent.

>>> Lire la suite

 

Just Another Love Story : chronique

04-01-2010 - 10:49 - Par

LoveStoryBandeau

Sous son titre humble, JUST ANOTHER LOVE STORY ne raconte pas qu’une histoire d’amour comme tant d’autres. En revanche, c’est un thriller à l’efficacité redoutable.

Au cinéma, les Danois sont doués pour créer des personnages forts, froids, introvertis, et les foudroyer dans des situations intimes ou des affrontements d’une force implosive quasi-sismique. Voyez Anders Thomas Jensen dans le genre gaudriole 4 étoiles (ADAM’S APPLES, LES BOUCHERS VERTS), Nicolas Winding Refn dans le genre ultra-violent (la trilogie PUSHER), Susanne Bier dans le mélo fatal (BROTHERS, AFTER THE WEDDING), Annette K. Olesen (IN YOUR HANDS) ou Pernille Fischer Christensen (SOAP) pour le drame radicalement féministe. Plus discret, mais non moins captivant, Ole Bornedal, un jour passé à l’ouest américain pour remaker son propre LE VEILLEUR DE NUIT et travailler avec les Weinstein, est une pièce maîtresse du cinéma national : avec cette même fascination pour les personnages droits comme la justice et fermés à toute jouissance, il vous tire un thriller sous ciel grisonnant mu par une toute petite lumière d’espoir. Dans le genre pesant, on a rarement vu plus jubilatoire.

>>> Lire la suite