Premier trailer pour DE ROUILLE ET D’OS de Jacques Audiard, avec Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts

11-04-2012 - 12:16 - Par

On l’attendait avec impatience, alors le voilà, le premier trailer du successeur d’UN PROPHÈTE dans la filmo de Jacques Audiard. Alléchant.

« Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre. »

Tel est le pitch de DE ROUILLE ET D’OS, inspiré d’une nouvelle (tirée du recueil « Rust and Bone ») de l’auteur canadien Craig Davidson – souvent comparé à Chuck Palahniuk. Le nouveau Jacques Audiard après l’immense UN PROPHÈTE, se dévoilera en salles plus rapidement que prévu, puisqu’UGC a annoncé voilà quelques semaines l’avancement de sa sortie d’octobre au jeudi 17 mai. Indice ultime qu’il serait forcément sur la Croisette, pour la sélection officielle du prochain Festival, qui débute le 16 mai. Rappelons que le casting est composé de Marion Cotillard et de l’excellent Matthias Schoenaerts, qui a récemment brillé dans BULLHEAD. Notons que dans le trailer ci-dessous – révélé par nos confrères de RTL –, et dans le film, le physique impressionnant de l’acteur belge, qu’il a bâti pour BULLHEAD, est mis à contribution puisqu’on le voit se battre au corps à corps dans des combats de rue chorégraphiés aux p’tits oignons. La bande-annonce ne fait en tout cas qu’accroître notre curiosité pour ce projet casse-gueule, car traitant du handicap. Mais avec Jacques Audiard à la barre, tous les espoirs sont permis…





 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.