Jake Gyllenhaal, Tobey Maguire ou encore Michael Pitt pressentis pour BOURNE 4 ?

25-02-2011 - 11:32 - Par

Et il y en a encore d’autres pour reprendre la place laissée vacante par Matt Damon : des noms qui font peur, d’autres qui font plaisir.


Matt Damon et Paul Greengrass séparés de la franchise BOURNE – du moins momentanément -, Universal et le réalisateur Tony Gilroy (repreneur du poste après avoir été scénariste de la franchise) prospectent pour caster ce rôle « au background similaire à celui de Jason Bourne ». Qui sera la nouvelle star de THE BOURNE LEGACY, opus indépendant de la saga ?

Selon Variety, il y en a une tripotée qui serait en lice. Ou du moins dans les petits papiers de la production. Tony Gilroy aurait déjà rencontré Jake Gyllenhaal (dont le SOURCE CODE sortira le 20 avril prochain), Garrett Hedlund (qui pourrait ainsi passer de TRON LEGACY à BOURNE LEGACY, super), Taylor Kitsch (GAMBIT, FRIDAY NIGHT LIGHTS) ou encore Kellan Lutz, qui malgré une vague ressemblance de silhouette avec Jason Bourne, nous paraît être le choix le plus douteux. Dans cette première liste de pressentis, un nom nous ravit : Tobey Maguire. Depuis son éviction de la franchise SPIDER-MAN, on le rêve en badass dans un bon gros film d’action.

Variety n’a cependant pas pu confirmer ces rumeurs avec qui que ce soit d’Universal.

Petit rajout de la part de Deadline : Oscar Isaac (DRIVE), Luke Evans (LES TROIS MOUSQUETAIRES, TAMARA DREWE, THE RAVEN), Josh Hartnett (le choix serait peu onéreux mais qui a envie de voir ça ?), Paul Dano (un peu gringalet tout de même), Benjamin Walker (ABRAHAM LINCOLN VAMPIRE HUNTER), Alex Pettyfer (euh, un peu jeune ?), Joel Edgerton (l’Australien sévèrement burné de THE THING) ou encore – et là, c’est intéressant – Michael Pitt. Ce dernier s’est révélé être une brute de très grande classe dans la récente série produite par Scorsese, BOARDWALK EMPIRE. On applaudit déjà si jamais on lui offre le rôle.

Évidemment, mais ça tombe sous le sens, Michael Fassbender est lui aussi de la liste. Pressenti pour à peu près tous les projets, monsieur est multi-cartes : héros de sci-fi chez Ridley Scott (PROMETHEUS), super-héros pour Marvel (X-MEN FIRST CLASS), docteur à lunettes chez Cronenberg (A DANGEROUS METHOD), trentenaire à la sexualité problématique chez Steve McQueen (SHAME), pas de problème, il peut tout jouer. Y compris le Edward Rochester de JANE EYRE. C’en est presque pénible.

Aussi, il faut ajouter qu’il n’y aurait pas forcément de favori dans cette liste. Universal aurait déjà arrêté son choix sur un acteur qui ne plairait pas forcément à Tony Gilroy. Dernier point, le studio a cessé le casting des seconds rôles tant que le comédien principal n’a pas été choisi.


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.