Pas de suite pour INDEPENDENCE DAY (pour l’instant)

15-02-2011 - 08:00 - Par

C’est Roland Emmerich lui-même qui l’assure : son film d’invasion alien n’aura finalement pas de suite, après des années de tergiversations. On n’aurait jamais cru dire ça un jour : merci Roland.


Voilà quelque temps déjà que l’on parle d’une, voire deux suites à INDEPENDENCE DAY. Après des années de rumeurs, la chose semblait se préciser en octobre dernier. Roland Emmerich, dont on attend ANONYMOUS, avait déjà annoncé que ces nouveaux épisodes pourraient s’intituler ID4-EVER : PART 1 et ID4-EVER : PART 2. Sans rire. Mais il assurait également que le scénario allait mettre en scène « une réalité alternative » explorant les événements post-invasion ratée. « Nous reprenons le récit en nous demandant ce qu’il a pu se passer après l’attaque. Evidemment, la technologie alien a tout changé » expliquait-t-il sur le scénario. Alors que nous priions pour que tout ceci n’arrive pas, Bill Pullman, un des héros du premier film, doutait publiquement de la viabilité du projet.


Eh bien amateurs de SF, soufflez un coup. Roland Emmerich annonce à Empire que ces suites n’auront pas lieu. « Le projet n’avance pas » dit-il, laconique. « On ne cesse d’avancer, puis de reculer (on évitera toute blague, nldr). Il n’y a toujours pas de script car je ne veux rien écrire tant que cela n’aura pas avancé. » Entendez par là que la Fox ait accepté l’idée, avancé les billets verts, et que les acteurs aient donné leur accord. Autant dire que Roland Emmerich met la charrue avant les bœufs, jouant avec Hollywood, après la déconvenue de l’annulation de son projet à petit budget THE ZONE. Ce bon Roland ne fait toutefois pas une croix définitive sur la chose… « Un jour, cela se fera », dit-il peu motivé, sans doute conscient que mettre sur pied ces suites coûtera bien trop d’argent, signant ainsi l’arrêt de mort du projet. N’excluons toutefois pas le remake dans 5 ans, pour fêter les vingt ans du premier film.


Dans le même temps, Roland Emmerich a assuré que FONDATION, adapté des bouquins éponymes d’Isaac Asimov, avançait. « Nous avons engagé un production designer, et nous essayons de savoir combien va coûter le film. Cela va nous mener jusqu’à fin mars, puis on décidera. Le studio (Sony Columbia) aime le scénario, mais je souhaite faire un film qui tranche avec ce qui se fait en termes de SF, et je ne veux pas être accablé par un budget trop lourd » conclut-il. Des déclarations laissant entendre que ce projet pourrait lui aussi s’effondrer du jour au lendemain. Re-ouf ?


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.