Kit Harrington dans THE SEVENTH SON

08-02-2012 - 08:16 - Par

Le beau brun de GAME OF THRONES serait en négociations très avancées.


La dernière fois que nous vous avons parlé de SEVENTH SON, film de fantasy adapté du premier tome des romans de Joseph Delaney, « L’Apprenti Épouvanteur », c’était pour vous dire que Ben Barnes (PRINCE CASPIAN) avait rejoint la distribution et donnerait la réplique à Jeff Bridges et Julian Moore, à la place de Sam Claflin. Aujourd’hui, Variety rapporte que Kit Harrington aussi pourrait intégrer le casting, puisqu’il est en pourparlers très avancés (comprendre que le contrat va se signer dans la semaine probablement) avec Warner et Legendary Pictures, qui produisent la chose. Pour info, Warner est la major qui héberge ARTHUR ET LANCELOT, relecture de la fameuse légende par David Dobkin, que Kit Harrington devait interpréter avec Joel Kinnaman. Malheureusement, de problèmes de budget en soucis de script, la grosse production a été mise en suspens, ce qui a automatiquement provoqué un trou dans l’emploi du temps d’Harrington. Recyclage oblige, il a désormais le temps de faire ses preuves dans THE SEVENTH SON.

Alors, quel sera le rôle de l’acteur dans THE SEVENTH SON ? Il jouera un ancien apprenti du chasseur de sorcières / magicien incarné par Jeff Bridges.

Pour le pitch du bouquin, voici :
« L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. » Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… » Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence… »


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.