Warner convoiterait Ben Affleck pour diriger JUSTICE LEAGUE OF AMERICA (MàJ)

08-08-2012 - 22:47 - Par

L’acteur réalisateur continue son OPA sur Warner en se voyant courtisé pour leur film-somme super-héroïque. Un choix qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui s’avère aussi intrigant qu’intéressant sur le papier.


MISE A JOUR DU 9 AOÛT : C’est la guerre des médias et des sources. Alors que le scoop de Variety a fait le tour du monde en quelques minutes, Deadline donne sa version des faits sur la chose, en assurant être au courant des désirs de Warner à propos d’Affleck, mais ne pas avoir publié l’histoire car les représentants de l’acteur / réalisateur leur aurait assuré qu’il n’accepterait pas l’offre du studio pour diriger JLA. Tout juste acceptera-t-il une réunion. Mais sa décision serait déjà prise. Qui croire ? Allez savoir. Le mieux étant encore d’attendre de voir comment les choses vont évoluer dans les jours qui viennent.

Marvel a explosé le box-office avec AVENGERS. Warner et DC vont devoir s’y faire. Mais ils ne vont pas pour autant se laisser faire. Et leur intention de lancer un JUSTICE LEAGUE OF AMERICA semble de plus en plus forte de mois en mois. La fin de la saga DARK KNIGHT par Chris Nolan leur en laisse en tout cas l’opportunité, puisque le cinéaste refusait depuis toujours de faire évoluer son Batman dans un open world poreux où divers super-héros coexisteraient avec le Chevalier Noir.

Variety annonce aujourd’hui que les choses bougent sur JUSTICE LEAGUE, donc. Et la nouvelle est d’importance : Warner devrait dans les jours qui viennent se réunir avec Ben Affleck, afin de discuter de l’eventualité de lui confier la réalisation du projet. Une intention sérieuse puisque le réalisateur de THE TOWN serait actuellement le seul à qui la major aurait envoyé le script de JLA, écrit par Will Beall (GANGSTER SQUAD). Un script dont on ne sait rien, évidemment, mais dans lequel le roster de super-héros devrait compter Batman, Superman, The Flash, Wonder Woman, Green Lantern et Superman. Reste à savoir : lesquels ? Sachant que l’on ne sait toujours pas comment et quand Warner rebootera Batman, ce qu’elle compte faire de GREEN LANTERN 2, et où le studio en est de ses projets autour de Flash et Wonder Woman. On imagine en tout cas que ces deux derniers auront droit à leur film solo après JLA. Quant à Superman, on imagine que Warner tentera de rameuter Henry Cavill. À moins que Nolan – qui a récemment assuré n’avoir rien à voir avec JLA – y pose son veto, même si l’on doute qu’il ait ce pouvoir sur le personnage…

On se demande désormais ce que donnera la réunion entre Warner et Affleck. Demandera-t-il d’avoir un rôle dans le projet ? C’est en tout cas ce que laisse entendre Variety, Affleck souhaitant désormais ne diriger que des films dans lesquels il joue, comme dans l’excellent THE TOWN et le très attendu ARGO. Mais quel rôle ? Voilà beaucoup de questions pour le moment en suspens. Reste que le désir de Warner de rameuter Affleck nous apparaît un choix très intéressant, pas si éloigné de celui de Nolan pour diriger BATMAN BEGINS. Affleck étant un cinéaste porté sur les scénarios écrits rigoureusement, sur la psychologie des personnages, et un cinéma proche des 70’s déployant un sens. Sachant que Warner a fait d’Affleck l’un de ses champions avec Nolan et David Yates, il n’est donc pas si étonnant de le voir courtisé pour JLA. Rappelons qu’il fut un temps convoité pour MAN OF STEEL.

D’un autre côté, n’oublions pas qu’Affleck ne se retrouve pas aculé par cette proposition, qu’il pourra très bien refuser, dans la mesure où il déborde de projets. Citons notamment l’ambitieux LE FLÉAU, le remake de NE LE DIS À PERSONNE, NATHAN DECKER, ou le biopic de Whitey Bulger avec son pote Matt Damon. Et l’on ne parle même pas des films dans lesquels il ne doit que jouer, comme le potentiel REPLAY (pour lequel il fut attaché à la réal, qui a finalement échu à Greg Berlanti). Bref, les quelques prochaines semaines vont être passionnantes sur le front de la JLA, car elles devraient être décisives pour toute la stratégie de Warner quant à ses franchises DC. Et ce, alors que THE DARK KNIGHT RISES est toujours en salles. Ça n’a pas traîné…


 
Pub
Cinemateaser - All is Lost
 
 

Les commentaires sont fermés.