Terry Gilliam revient avec THE ZERO THEOREM et engage Christoph Waltz

14-08-2012 - 08:12 - Par

Trois ans après PARNASSUS, le réalisateur de BRAZIL fait enfin son retour, pour un projet hautement conceptuel et extrêmement alléchant (mais casse-gueule) sur le papier.

Par ici, on aime beaucoup Terry Gilliam et sa filmographie passionnante et hétéroclite, faite entre autres de l’hilarant SACRÉ GRAAL, du barré BRAZIL, du baroque LES AVENTURES DU BARON DE MUNCHAUSEN, de l’exaltant FISHER KING, du flippant L’ARMÉE DES 12 SINGES ou du psychédélique LAS VEGAS PARANO. Depuis, on avoue avoir quelque peu perdu espoir, depuis qu’il nous a livré les très médiocres (pour être polis) LES FRÈRES GRIMM, TIDELAND et L’IMAGINARIUM DU DOCTEUR PARNASSUS. Sans compter que depuis les soucis de son DON QUICHOTTE, Gilliam a tendance à se répandre dans la presse pour un oui ou pour un non, de donner son avis sur tout et n’importe quoi, et de faire quelque peu preuve d’aigreur. Ce qui ne nous empêche pas d’attendre qu’il nous refasse un film aussi emballant que ses premiers. Alors chacun de ses nouveaux projets ne peut que susciter notre curiosité.

Deadline révèle que le cinéaste va enfin repasser derrière la caméra avec THE ZERO THEOREM, pour lequel il a engagé Christoph Waltz (qui, on l’espère, se sortira des rôles calqués sur sa performance de INGLOURIOUS BASTERDS). Le pitch ? Hautement conceptuel, puisqu’il suivra un génie de l’informatique cherchant le sens de l’existence. Pour en savoir légèrement plus, voici donc un résumé plus détaillé, fourni par Deadline : « Dans un monde orwellien dominé par les corporations où des hommes-caméras servent le mystérieux pouvoir en place connu sous le nom de Management, Leth (Waltz), vivant comme un reclus dans une chapelle, travaille sur la résolution d’un étrange théorème. Son isolation est interrompue lorsqu’il reçoit la visite d’une partenaire sexuelle qui le tente avec ‘une interface biotélémétrique tantrique’. Puis, c’est Bob qui vient le voir. Celui-ci est un jeune ado rebelle, fils de Management qui, dans un élan amical et une bonne dose d’ironie grossière, aide Leth à résoudre le théorème. Mais toutes ces visites ne sont que des diversions orchestrées par Management pour garder le contrôle sur Leth et surveiller ses avancements. Ainsi, Bob crée une combinaison de réalité virtuelle qui va mener Leth dans un voyage intérieur. Il fait alors face à une toute nouvelle dimension et à la vérité sur son âme, où résident les réponses cherchées par Management et lui-même. La combinaison va inventorier l’âme de Leth, confirmant ou infirmant le Zero Théorème. »

De bon matin, cela donne légèrement la migraine. Avec un tel pitch, on a un peu peur que Terry Gilliam se perde de nouveau dans les méandres de son esprit et de son enthousiasme. Mais l’on va tout de même espérer que cela ne soit pas le cas… Le tournage doit débuter en octobre en Roumanie. Aucune date de sortie prévue pour le moment, évidemment.


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.