Steven Spielberg parle de LINCOLN

21-09-2011 - 08:16 - Par

Après dix ans d’attente, le cinéaste s’apprête enfin à tourner son film sur le 16ème Président des Etats-Unis, alors il en profite pour en dire un peu plus.


Nous vous en parlons dans Cinemateaser Magazine n°7 actuellement en kiosques : LINCOLN par Steven Spielberg fut un projet au long cours, que le cinéaste développe depuis maintenant 10 ans. Après divers délais, annonces de tournage repoussé, et changement d’acteur (Liam Neeson remplacé par Daniel Day-Lewis), la chose va enfin se tourner dans les semaines qui viennent. Pour une sortie prévue en 2012.

Première chose très intéressante clamée par le cinéaste dans une interview avec le Orlando Sentinel : « Le film sortira après l’élection présidentielle de l’an prochain (qui aura lieu en novembre, ndlr). Je ne veux pas que LINCOLN devienne politique », explique Spielberg. Par ailleurs, si l’on savait depuis longue date que le scénario écrit par Tony Kushner (MUNICH) était adapté du livre de l’historienne Doris Kearns Goodwin, le réalisateur a précisé que le récit de LINCOLN « s’intéresserait uniquement aux quatre derniers mois de la vie d’Abraham Lincoln ». On peut donc plus ou moins affirmer que LINCOLN aura fort à faire avec la fin de la Guerre de Sécession (elle se termina le 9 avril 1865 / Lincoln fut assassiné le 15 avril).

Pour autant, Spielberg assure qu’il ne s’agira pas d’un film de guerre. « Il y aura des batailles, oui, et en tournant en Virginie, nous avons accès à tous ces champs de bataille historiques. Mais c’est surtout un film sur le formidable travail que mena Lincoln dans les derniers mois de sa vie ». Le réalisateur explique enfin que le fait de tourner à Richmond et ses environs lui permettra de faire croire que l’action se situe à Washington : « Pas mal de bâtiments à Richmond, des bâtiments gouvernementaux, ressemblent à ce qu’était Washington pendant la Guerre de Sécession ». Rappelons que LINCOLN mettra en scène Daniel Day-Lewis, Sally Field, Joseph Gordon-Levitt, Tommy Lee Jones, John Hawkes, James Spader, Hal Holbrook, David Strathairn ou encore Walton Goggins et Lee Pace.


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.