Kenneth Branagh, méchant de MOSCOW, reboot de Jack Ryan ?

20-07-2012 - 09:22 - Par

Il était déjà en négo pour diriger le film, mais l’Anglais pourrait aussi décider de se donner le rôle du bad guy. On aurait envie de dire : « awesome ».

En mars dernier, on apprenait que Jack Bender, ancien chef des réalisateurs de la série LOST, se voyait obligé d’abandonner la direction de MOSCOW, reboot des aventures ciné de Jack Ryan, un personnage déjà campé dans le passé par Alec Baldwin (À LA POURSUITE D’OCTOBRE ROUGE), Harrison Ford (JEUX DE GUERRE, DANGER IMMÉDIAT) et Ben Affleck (LA SOMME DE TOUTES LES PEURS). La raison de cette défection ? Paramount voulait lancer dès cet automne la production de MOSCOW, qui ne s’intitule désormais plus MOSCOW d’ailleurs. Or, Bender était trop occupé sur ses engagements télé… On apprenait alors que Kenneth Branagh était en négo pour se charger de ce JACK RYAN REBOOT. Ce qui nous réjouissait au plus haut point, lui qui avait réussi à trouver le ton idoine pour le très casse gueule THOR.

Mais Branagh pourrait ne pas se contenter de la réalisation… Variety révèle en effet que le comédien / cinéaste aurait en tête de camper également le bad guy du film, face à Chris Pine, qui incarnera quant à lui Jack Ryan. Ce qui nous réjouit tout autant, car on a tendance à penser que Branagh, récemment exceptionnel dans le très moyen MY WEEK WITH MARILYN, se fait bien trop rare sur les écrans. Variety rajoute que le script de JACK RYAN REBOOT a été réécrit par David Koepp, un habitué du script doctoring, et que le récit se déroulerait finalement bien en Russie, comme prévu à l’origine. Le pitch, qui avait même fortement évolué au fil du développement, revient également à celui prévu au départ. À savoir : Jack Ryan travaille en tant qu’analyste à Moscow, et découvre qu’une conspiration est en cours, menée par la société pour laquelle il travaille, afin de lancer une attaque terroriste pouvant faire chuter l’économie américaine. Peut-être va-t-on donc y apprendre que la crise des subprimes est due aux méchants russes…

Après des années d’atermoiements, JACK RYAN REBOOT semble donc bien parti pour se faire très prochainement. Mais l’on se demande si tout cela est raisonnable. Après tout, Chris Pine est-il si bankable que ça ? Hors de la saga STAR TREK, l’acteur peine à remplir les salles : cf TARGET, qui avait fini son exploitation à 156 millions de dollars de recettes dans le monde. Paramount doit le savoir, puisqu’en mars, on reportait déjà l’info selon laquelle la major (déjà bien ennuyée par les soucis de WORLD WAR Z) cherchait à réduire le budget. Pour le moment, aucun planning de production n’a été confirmé ou validé pour JACK RYAN REBOOT. Des rebondissements sont donc encore possibles…


 
Pub
 
 

Les commentaires sont fermés.